Maroc : une proposition de loi pour réguler les prix des carburants

10 janvier 2022 - 23h00 - Economie - Ecrit par : A.P

La Confédération démocratique du travail (CDT) vient de déposer à la Chambre des conseillers une proposition de loi relative à la régulation des prix des carburants au Maroc.

Cette proposition de loi vise à assurer la sécurité du marché national en quantité et qualité, tout en fixant des prix adaptés à la bourse des consommateurs et dans l’intérêt de l’économie nationale, indique le syndicat, précisant que la loi sur la libération des prix et de la concurrence, promulguée le 30 juin 2014, a montré ses limites et n’a pas su protéger les intérêts du consommateur face à la spéculation des prix des carburants.

Pour la Confédération, les opérateurs ont profité de l’absence de concurrence loyale sur le marché des hydrocarbures pour fixer des prix exorbitants dont les effets se sont fait ressentir sur les dépenses de transport, les prix des matières agricoles, des produits de base et le panier de la ménagère. La proposition de loi vise donc à protéger le pouvoir d’achat des consommateurs et à prévenir les effets négatifs des prix élevés des carburants, souligne le syndicat.

À lire : Carburants : le marché noir règne en maître au Maroc

Dans sa proposition, la Confédération a aussi recommandé de retirer les carburants de la liste des produits libéralisés et de donner les moyens aux autorités compétentes pour une meilleure régulation des prix des carburants et des produits pétroliers. Dans ce sens, elle a suggéré au ministère de l’Économie et des finances de fixer les prix de façon hebdomadaire et de mettre en place un système de surveillance pour sanctionner les contrevenants. Ainsi, chaque lundi à minuit, un prix maximum de vente serait communiqué au public, en fonction du coût de la vie.

A noter que le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a aussi déposé, fin décembre, une proposition similaire à la Chambre des représentants.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Lois - Prix - Carburant

Aller plus loin

Maroc : nouvelle flambée des prix des carburants

Au Maroc, les prix des différents carburants à la pompe ont flambé vendredi 4 février 2022. Cette tendance à la hausse devrait se poursuivre dans les prochaines semaines à cause...

Maroc : le prix des carburants a flambé au mois de juin

Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), le prix des carburants a flambé de 8,1 % dans le mois de juin. De façon générale, l’indice des prix à la consommation a baissé de 0,3 %...

Maroc : baisse des prix à la pompe

Le prix du gasoil et de l’essence devrait enregistrer une baisse ce samedi 1ᵉʳ octobre, en raison d’une diminution du prix du baril à l’international.

Carburants : le marché noir règne en maître au Maroc

Le marché noir de carburant règne en maître au Maroc au point d’inquiéter les propriétaires des stations-service. Face aux pratiques anticoncurrentielles, ils invitent le...

Ces articles devraient vous intéresser :