Carburants : le marché noir règne en maître au Maroc

6 mars 2021 - 08h40 - Economie - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le marché noir de carburant règne en maître au Maroc au point d’inquiéter les propriétaires des stations-service. Face aux pratiques anticoncurrentielles, ils invitent le ministère de l’Energie à activer les décrets d’application de la loi des hydrocarbures pour mettre fin à cette situation.

Malgré les mises en garde répétées du Conseil de la concurrence contre ces pratiques anticoncurrentielles en raison des marges bénéficiaires élevées des sociétés de distribution, le marché noir prend de plus en plus d’ampleur dans le Royaume.

Dans un communiqué, la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants de stations de services (FNPCGSM) a indiqué qu’en dehors des circuits de distribution réglementaires, près de 50 % des carburants consommés sur le marché local proviennent du marché noir.

Pour les propriétaires des stations, certaines compagnies fournissent des carburants à des intermédiaires à des prix inférieurs à ceux facturés aux stations-service. Ceux-ci à leur tour, se chargent de les mettre à disposition de certains professionnels du transport et quelques entrepôts clandestins, au mépris des règles de la concurrence.

Sujets associés : Pétrole - Ministère de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Nouvelles explorations pétrolières au large du Maroc

Au moment où plusieurs acteurs ont délaissé des actifs en 2020, Chariot Oil & Gas a amélioré ses positions, principalement au Maroc. Il vient de s’approprier un nouveau...

Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

Mauvaise surprise à la pompe pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants ont encore flambé atteignant 14,18 dirhams le litre pour l’essence, et frôlant les 12...

Maroc : polémique autour de la hausse des prix à la pompe

Face aux rumeurs faisant état d’une probable augmentation des prix à la pompe, le président de la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants libres des stations...

Carburant clandestin : les propriétaires des stations-service dénoncent une concurrence déloyale

Face à la hausse des prix des produits pétroliers clandestins sur le marché marocain, les propriétaires des stations-service ne cessent de dénoncer une concurrence déloyale, tout...

Nous vous recommandons

Pétrole

Hydrocarbures : le roi Mohammed VI ordonne la constitution d’une commission

Le président du Conseil de la Concurrence et plusieurs membres du Conseil ont séparément envoyé des notes contradictoires au roi Mohammed VI au sujet du dossier concernant les pétroliers. Le souverain a alors décidé la constitution d’une commission ad-hoc...

Voici la riposte du Maroc face à la Franchise carburant imposée aux transporteurs marocains en Espagne

Face aux différentes plaintes des transporteurs marocains au sujet de la franchise de carburant imposée par l’Espagne, les autorités marocaines ont réagi. Elles exigent désormais des sociétés de transport espagnoles un contrat de coopération avec un...

Maroc : nouvelle flambée des prix des carburants

Au Maroc, les prix des différents carburants à la pompe ont flambé vendredi 4 février 2022. Cette tendance à la hausse devrait se poursuivre dans les prochaines semaines à cause de la flambée des cours du Brent sur le marché...

Maroc : des incitations fiscales pour attirer les compagnies pétrolières

Le Maroc a mis en place une série d’avantages et d’incitations fiscales pour attirer les compagnies pétrolières dont l’expertise est essentielle pour l’exploration du pétrole brut et/ou du gaz.

Maroc : la proposition du PPS pour juguler la flambée du prix des carburants

Face à la flambée du prix des carburants, le groupe parlementaire du Parti pour le progrès et le socialisme (PPS) a fait des « propositions concrètes » au chef du gouvernement, Aziz Akhannouch à travers une question écrite qu’il lui a...

Ministère de l’Energie, des mines, de l’Eau et de l’Environnement

Pétrole : le sous-sol marocain en regorge !

Amina Benkhadra, Directrice Générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a confirmé la présence de gisement de pétrole dans plusieurs zones au large de Rabat-Salé, Essaouira, Agadir, Tarfaya et Boujdour, appelant les explorateurs à...

Les incendies de Chefchaouen « totalement maîtrisés »

Les incendies qui ravageaient la forêt de « Soukna » près de Chefchaouen depuis cinq jours, ont été « totalement » contrôlés. Bilan : 1100 hectares de forêt partis en fumée.

Colère du roi Mohammed VI : un ministre s’explique

Le roi Mohammed VI avait constaté, au mois d’octobre dernier des retards dans l’exécution du vaste projet dédié au développement des énergies renouvelables. Un rappel à l’ordre avait été adressé au ministre de l’Énergie et des mines, Aziz...

Maroc/Energie : voici pourquoi le budget 2021 est en recul

Le budget d’investissement 2021 du ministère marocain de l’énergie et des mines accuse un fort repli. S’élevant à près de 63,8 MDH, il est en baisse de 50,76% par rapport aux 129,58 MDH de l’année 2020. Voici...

Carburants : le marché noir règne en maître au Maroc

Le marché noir de carburant règne en maître au Maroc au point d’inquiéter les propriétaires des stations-service. Face aux pratiques anticoncurrentielles, ils invitent le ministère de l’Energie à activer les décrets d’application de la loi des hydrocarbures...