Hausse du prix du carburant : le gouvernement interpellé

9 février 2022 - 22h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Face à l’augmentation des prix du carburant observée depuis plusieurs semaines, le Parti du progrès et du socialisme (PPS) incite le gouvernement à prendre des mesures pour atténuer les effets sur les automobilistes marocains.

Le gouvernement Akhannouch « doit intervenir pour contrôler les prix du carburant », ont indiqué les membres du bureau du parti dans un communiqué, à l’issue d’une réunion tenue mardi.

À l’occasion, les socialistes ont dénoncé la « hausse constante du coût de la vie et la flambée des prix des carburants », évoquant de « graves répercussions sur le pouvoir d’achat des citoyens, ainsi que sur les conditions des entreprises nationales. »

A lire : Maroc : nouvelle flambée des prix des carburants

Pour juguler la crise, le parti a proposé au gouvernement d’« utiliser ses pouvoirs et capacités afin d’intervenir efficacement pour contrôler les prix des carburants, en adaptant l’outil fiscal, en réduisant les marges bénéficiaires, ou en employant tout autre moyen possible ».

Sujets associés : Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Carburant - Transports

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Carburants : bonne suprise à la pompe

Le prix du gasoil et de l’essence devrait enregistrer une baisse ce samedi 1ᵉʳ octobre, en raison d’une diminution du prix du baril à l’international.

Le Maroc veut mieux contrôler la qualité des carburants

Le gouvernement s’apprête à construire en 2021, un nouveau laboratoire de contrôle de la qualité des carburants, a annoncé, lundi le ministre de l’Énergie, lors de la séance...

Maroc : pas de remaniement ministériel en vue

Le ministre Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, a réagi, lors du point de presse de ce jeudi 7 avril 2022, sur les rumeurs évoquant un remaniement ministériel...

Maroc : pas de grève dans les stations-service ce dimanche

La Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations-service au Maroc a démenti les informations faisant état d’une supposée grève nationale des...

Nous vous recommandons

Parti du Progrès et du Socialisme (PPS)

Pour que Yennayer devienne jour férié au Maroc

Les députés du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ont appelé le gouvernement à décréter le nouvel an amazigh jour férié, chômé et payé.

Écartés des élections 2021, les MRE appellent le Roi à la rescousse

Lâchés par la plupart des partis politiques, les Marocains du Monde constatent avec surprise leur mise à l’écart des prochaines échéances électorales. Face à cette situation, la coordination des partis politiques à l’étranger sollicite l’intervention de SM le...

Un parti marocain indique la conduite à tenir pour récupérer Sebta et Melilla

Après Ensemble pour la Catalogne présidé par Carlos Puigdemont, ancien président de la généralité de Catalogne, le parti Istiqlal (PI), c’est au tour du parti du Progrès et du Socialisme (PPS) d’appeler le Maroc à la récupération de Sebta et Melilla. Le sujet...

Maroc : des peines de 30 ans de prison pour les pédophiles ?

Depuis le viol et le meurtre du jeune Adnane, les voix ne cessent d’appeler au renforcement de l’arsenal juridique afin que les crimes contre les enfants soient punis sévèrement. Le PPS propose que l’abus sexuel contre les mineurs de moins de 18 ans soit...

Le député Saïd Zaïdi condamné, son avocat fera appel

Le député de la circonscription de Benslimane Said Zaïdi, par ailleurs président de la commune de Cherrat, près de Bouznika, a été condamné à un an de prison ferme. Ce membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) avait été arrêté le 5...

Carburant

Plus de gasoil à 7 DH au Maroc

Le souhait de bon nombre de Marocains de s’approvisionner en gasoil à 7DH comme auparavant ne se matérialisera pas. Idem pour le redémarrage de la Société anonyme marocaine de l’industrie du raffinage...

Prix des carburants : la mise au point du Conseil de la concurrence

Le Conseil de la concurrence vient de démentir les informations selon lesquelles il avait sanctionné les pétroliers.

Maroc : le prix du gasoil augmente de nouveau

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes marocains. Depuis hier, le prix du gasoil a grimpé en moyenne d’une trentaine de centimes par litre.

Maroc : nouvelle menace de grève générale des transporteurs

Pour protester contre la hausse des prix du carburant à la pompe, les transporteurs marocains menacent d’observer une grève générale à compter du 21 novembre.

Hausse du prix du carburant : le gouvernement interpellé

Face à l’augmentation des prix du carburant observée depuis plusieurs semaines, le Parti du progrès et du socialisme (PPS) incite le gouvernement à prendre des mesures pour atténuer les effets sur les automobilistes...

Transports

Le nord de l’Espagne prêt pour l’arrivée des MRE

La Direction de la circulation du gouvernement basque (nord de l’Espagne) prévoit que ce week-end et le 1ᵉʳ août seront «  les plus compliqués  » de l’opération spéciale d’été, en raison du flux important de véhicules qui transiteraient par le pays à destination du...

Réouverture du poste-frontière El Guerguerat : les routiers explosent de joie

La réouverture du poste-frontière El Guerguerat fait la joie des professionnels du transport international routier (TIR) marocains et étrangers. Ceux-ci s’y étaient retrouvés bloqués depuis trois semaines à cause des agissements des milices du...

Sète accueille les premiers MRE pour le 1er départ vers Tanger

La ville de Sète a donné le top des liaisons maritimes prévues pour le voyage des MRE vers leur pays. Le ferry « Le Fantastic » a quitté mercredi, le port de Sète pour Tanger. Mais cette première traversée comme les suivantes, ne transitera pas par l’Espagne,...

Maroc : les nouvelles exigences des professionnels du transport

Malgré l’aide apportée par l’État aux professionnels du transport en raison de la hausse des prix du carburant, ils ont appelé le gouvernement à plafonner les prix du carburant « à un niveau raisonnable...

Un ferry pour rapatrier les Français bloqués au Maroc

Les Français, citoyens européens et autres résidents permanents en France pourront emprunter un ferry spécial, qui reliera Tanger Med à Marseille. Le départ est prévu le samedi 12 mars prochain.