Maroc : nouvelle flambée des prix des carburants

5 février 2022 - 19h50 - Economie - Ecrit par : S.A

Au Maroc, les prix des différents carburants à la pompe ont flambé vendredi 4 février 2022. Cette tendance à la hausse devrait se poursuivre dans les prochaines semaines à cause de la flambée des cours du Brent sur le marché international.

Les prix des carburants montent en flèche ces derniers jours. Vendredi, le prix du litre de gasoil a dépassé la barre symbolique des 10 dirhams, grimpant jusqu’à 10,84 dirhams le litre, fait savoir une équipe du site Le360 qui s’est rendue dans une station-service casablancaise. Quant au prix de l’essence, il a dépassé les 12 DH, pour monter à 12,51 DH dans certaines stations ce samedi.

À lire : Maroc : une proposition de loi pour réguler les prix des carburants

Cette tendance à la hausse se justifie par le fait que le prix du carburant à la pompe est directement corrélé aux cours du pétrole sur les marchés internationaux. Depuis le début de cette année, les prix du Brent affichent une hausse pour atteindre 88 dollars le 18 janvier, soit leur plus haut niveau depuis 2014. Vendredi, le cours du pétrole du Brent est monté jusqu’à 92,42 dollars. À l’origine de cette flambée du prix du baril, la forte demande internationale, les tensions géopolitiques impliquant de grands producteurs tels que les Émirats arabes unis et la Russie, etc.

À lire : Prix des carburants : la mise au point du Conseil de la concurrence

À cette allure, la tendance à la hausse se poursuivra dans les prochaines semaines. Cette situation préoccupe le Parlement marocain. Des députés ont appelé le gouvernement à trouver un mécanisme susceptible de réduire l’impact de la hausse du cours du pétrole sur le pouvoir d’achat des Marocains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Pétrole

Aller plus loin

Prix des carburants : la mise au point du Conseil de la concurrence

Le Conseil de la concurrence vient de démentir les informations selon lesquelles il avait sanctionné les pétroliers.

Maroc : le prix des carburants a flambé au mois de juin

Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), le prix des carburants a flambé de 8,1 % dans le mois de juin. De façon générale, l’indice des prix à la consommation a baissé de 0,3 %...

Les appels à la démission d’Aziz Akhannouch se multiplient

Les Marocains sont en colère contre le chef du gouvernement Aziz Akhannouch et l’appellent à démissionner. À l’origine de cette colère, la flambée des prix des denrées...

Maroc : pas de grève dans les stations-service ce dimanche

La Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations-service au Maroc a démenti les informations faisant état d’une supposée grève nationale des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.