Maroc : pourquoi les prix du carburant vont-ils encore s’envoler ?

8 mars 2022 - 21h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La hausse du cours du pétrole conjuguée à celle de la parité dollar/ dirham pourrait entraîner une flambée continue des prix du carburant à la pompe. Une tendance qui devrait se maintenir.

La flambée du pétrole se répercute déjà sur le prix du carburant à la pompe. « L’évolution du cours du pétrole et du dollar se traduira par un prix du gasoil autour de 15 DH le litre et de 17 DH le litre d’essence », fait observer l’Économiste. En une semaine, le prix du baril de pétrole Brent de la mer du Nord est passé de 98 à plus de 122 dollars. Dimanche soir, ce prix a franchi les 140 dollars, proche de son record de 147,50 dollars datant de juillet 2008. Le lendemain matin, le baril de pétrole WTI américain s’est embrasé de 7,45 % à 124,29 dollars tandis que le prix du baril de Brent de la mer du Nord s’envolait de 7,86 % à 127,41 dollars.

À lire : Flambée des prix du carburant : des syndicats de transporteurs en grève

Les sanctions occidentales contre la Russie sont à l’origine de cette nouvelle envolée du pétrole. Deuxième exportateur de pétrole brut en importance au monde, le pays de Vladimir Poutine représente plus de 40 % des importations annuelles de gaz naturel de l’Union européenne.

Sujets associés : Pétrole - Dollar - Dirham marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Hausse des prix du carburant au Maroc : des propositions pour une sortie de crise

Face à la hausse des prix des carburants, accentuée par la cherté de la vie, les professionnels du secteur interpellent le gouvernement et font des propositions en vue d’en...

La hausse des prix des carburants au Maroc pourrait profiter à Melilla

La réouverture annoncée de la frontière avec le Maroc présente de bonnes perspectives pour Melilla dont les stations-service pourraient tirer profit de l’augmentation des prix des...

Augmentation du prix du gasoil : sale temps pour les professionnels du secteur

Les professionnels du secteur des transports broient du noir depuis le 16 mars, en raison de l’augmentation du prix de vente des carburants livrés à 11,90 DH TTC le litre à la...

Cherté du carburant au Maroc : une aide directe pour les professionnels ?

Le gouvernement a entamé une séance de dialogue et de négociations avec les représentants du secteur du transport. Il s’agit de voir dans quelles mesures, leur octroyer une aide...

Nous vous recommandons

Pétrole

Le Maroc va lancer de nouvelles prospections pétrolières

Amina Benkhadra, directrice générale de l’ONHYM et Mélissa Anne Coleman, vice-présidente de la société pétrolière ConocoPhillips Morocco Ventures LTD ont signé un contrat de reconnaissance portant sur la zone onshore dite "MESORIF" située au nord du Maroc lors...

La chute du prix du pétrole, une aubaine pour le Maroc

À l’heure actuelle, où le prix du pétrole connaît une forte chute, le Maroc pourrait en profiter pour alléger sa facture énergétique. C’est du moins ce qu’indique Mariam Cherqaoui, universitaire et experte en économie, finance et...

Le Maroc ouvre l’exploration pétrolière à l’Israélien Ratio Petroleum

La compagnie israélienne Ratio Petroleum va explorer de potentiels gisements offshore de pétrole et de gaz pour le bloc Dakhla Atlantique. Dans ce sens, elle a signé un accord avec l’Office national des Hydrocarbures et des Mines...

Au Maroc, les accusations contre les pétroliers sont fondées

L’enquête sur le présumé cartel des distributeurs de carburant a été bouclée, et le Conseil de la concurrence a envoyé ses griefs définitifs au Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) et aux 9 opérateurs...

Le Maroc veut mieux contrôler la qualité des carburants

Le gouvernement s’apprête à construire en 2021, un nouveau laboratoire de contrôle de la qualité des carburants, a annoncé, lundi le ministre de l’Énergie, lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants. Avec cette nouvelle...

Dollar

Le dirham stable face à l’euro et au dollar

Le dirham est resté quasiment inchangé par rapport à l’euro et vis-à-vis du dollar américain durant la période allant du 21 au 27 janvier. C’est ce qui ressort des indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Comment se porte le dirham face à l’euro ?

Le dirham s’est apprécié de 0,59% vis-à-vis du dollar américain et s’est déprécié de 0,22% par rapport à l’euro, au cours de la période allant du 12 au 17 novembre 2020. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro et au dollar

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,95 % par rapport à l’euro et de 0,73 % vis-à-vis du dollar durant la période du 23 au 29 avril 2020, fait part Bank Al-Maghrib.

Voici ce que vaut le dirham face à l’euro et au dollar

La devises marocaine s’est appréciée de 0,87% face à l’euro et s’est dépréciée de 0,48% par rapport au dollar au cours de la période allant du 17 au 23 septembre 2020, relève Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham gagne de la valeur face à l’euro et perd contre le dollar

Au cours de la période allant du 24 octobre au 4 novembre 2020, le dirham s’est apprécié de 0,14% par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,15% vis-à-vis du dollar américain, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Dirham marocain

Le dirham chute face à l’euro et au dollar

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,42 % face au dollar américain et de 0,68 % vis-à-vis de l’euro, au cours de la période allant du 27 janvier au 2 février 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,36 % face à l’euro et s’est dépréciée de 1,86 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 24 février au 2 mars 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Vers une envolée du dirham face au dollar

Le dirham devrait s’apprécier face au dollar à horizon 1, 2 et 3 mois. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Attijari Global Research (AGR).

Hausse du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,21 % face à l’euro et s’est dépréciée de 2,47 % vis-à-vis du dollar américain en juillet dernier. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Le dirham presque stable face à l’euro

Le dirham est resté presque stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,27 % vis-à-vis du dollar américain au cours de la période allant du 03 au 09 juin 2021. C’est ce que révèlent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...