Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

17 mars 2022 - 12h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Mauvaise surprise à la pompe pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants ont encore flambé atteignant 14,18 dirhams le litre pour l’essence, et frôlant les 12 dirhams pour le diesel.

Alors que la crise russo-ukrainienne a fait flamber les cours du brut, les prix à la pompe ne cessent de grimper, suscitant la colère des Marocains. Ces prix, malheureusement, sont encore plus élevés dans d’autres villes à cause du coût du transport.

A lire : Maroc : pourquoi les prix du carburant vont-ils encore s’envoler ?

Cette hausse exceptionnelle et continue depuis plusieurs semaines, semble partie pour s’installer, selon les analystes sur la Bourse de Casablanca. « Il est fort probable que le prix du gasoil suive sa tendance haussière dans les prochaines semaines si la crise ukrainienne n’est pas résolue rapidement », ont-ils alerté.

Pour sa part, le gouvernement avait promis de trouver « les solutions adéquates » pour atténuer les effets de cette hausse du prix du brut sur le secteur du transport des marchandises et autres. L’une des solution est la subvention accordée aux camionneurs.

Sujets associés : Carburant

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : pourquoi les prix du carburant vont-ils encore s’envoler ?

La hausse du cours du pétrole conjuguée à celle de la parité dollar/ dirham pourrait entraîner une flambée continue des prix du carburant à la pompe. Une tendance qui devrait se...

Flambée des prix du carburant : des syndicats de transporteurs en grève

Conformément à ce qui avait été annoncé, certains syndicats de transporteurs routiers sont en grève, pour protester contre la crise suffocante que traverse leur secteur. D’autres...

Carburants : baisse des prix à la pompe

Ce vendredi, les stations-services au Maroc ont baissé les prix du carburant, suite à la baisse des cours internationaux. Après avoir atteint un record, les prix de l’essence et...

Augmentation du prix du gasoil : sale temps pour les professionnels du secteur

Les professionnels du secteur des transports broient du noir depuis le 16 mars, en raison de l’augmentation du prix de vente des carburants livrés à 11,90 DH TTC le litre à la...

Nous vous recommandons

Carburant

Nouvelles explorations pétrolières au large du Maroc

Au moment où plusieurs acteurs ont délaissé des actifs en 2020, Chariot Oil & Gas a amélioré ses positions, principalement au Maroc. Il vient de s’approprier un nouveau périmètre d’exploration nommé Rissana Offshore, dont le contrat sera finalisé en...

Afriquia d’Aziz Akhannouch dans le viseur d’une campagne de boycott

Devant la hausse continue des prix de l’essence et du gasoil au Maroc, des activistes entendent organiser une nouvelle campagne de boycott des produits pétroliers vendus par plusieurs sociétés, parmi lesquelles, Afriquia du groupe d’Aziz...

Maroc : nouvelle menace de grève générale des transporteurs

Pour protester contre la hausse des prix du carburant à la pompe, les transporteurs marocains menacent d’observer une grève générale à compter du 21 novembre.

Prix des carburants : le Maroc est-il le pays où l’on paie le plus cher ?

Le parti du progrès et du socialisme (PPS) a réagi à la hausse continue des prix du carburant au Maroc, estimant que le prix de l’essence pratiqué au royaume est le plus cher au monde.

Carburants au Maroc : nouvelle hausse des prix à la pompe

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants vont reprendre le chemin de la hausse. Une nouvelle augmentation est annoncée dans les stations-service dès ce 29 juin.