Prix du carburant au Maroc : une aide directe pour les professionnels

15 mars 2022 - 07h20 - Economie - Ecrit par : A.T

En réponse aux revendications des transporteurs, le gouvernement a pris une série de mesures, en lien avec la hausse des prix du carburant.

La grève des transporteurs menée la semaine dernière a mis la pression sur le gouvernement, qui vient de décider de revoir sa politique dans le secteur.

À l’issue d’une réunion tenue lundi les deux parties ont trouvé un accord pour faire face à la hausse des prix du gasoil. Ainsi une subvention directe sera allouée aux transporteurs professionnels, pour atténuer les effets et limiter l’impact sur les tarifs du transport et les prix des marchandises.

A lire : Flambée des prix du carburant : des syndicats de transporteurs en grève

Dans ce cadre, l’exécutif envisage de mettre à la disposition des transporteurs une plateforme digitale leur permettant de bénéficier de cette subvention exceptionnelle, et ce jusqu’à ce que les prix reviennent à leur niveau normal. « Cette plateforme permettra au gouvernement de subventionner le gasoil professionnel de manière directe », a expliqué Abdelghani Berrada, secrétaire général de la Fédération générale des transporteurs sur route et port.

En parallèle une commission interministérielle se chargera de l’élaboration des listes des transporteurs concernés. Ces subventions professionnelles « varieront selon les catégories des transporteurs » et devraient commencer dans deux semaines, alors qu’une nouvelle réunion est prévue au cours de la semaine prochaine, a ajouté le responsable.

Les détails du déploiement de ce plan, et l’examen d’autres questions urgentes seront à l’ordre du jour d’une prochaine réunion a-t-il précisé.

Sujets associés : Transports - Carburant

Aller plus loin

Maroc : voici les détails des aides directes aux transporteurs

Annoncée par le gouvernement il y a quelques semaines, l’aide exceptionnelle au transport a été lancée officiellement ce mercredi. Elle sera libérée dès avril et prendra en...

Hausse des prix du carburant au Maroc : des propositions pour une sortie de crise

Face à la hausse des prix des carburants, accentuée par la cherté de la vie, les professionnels du secteur interpellent le gouvernement et font des propositions en vue d’en...

Flambée des prix du carburant : des syndicats de transporteurs en grève

Conformément à ce qui avait été annoncé, certains syndicats de transporteurs routiers sont en grève, pour protester contre la crise suffocante que traverse leur secteur....

Prix du carburant au Maroc : une nouvelle subvention annoncée aux transporteurs

Le gouvernement a annoncé avoir dégagé un budget supplémentaire pour soutenir les professionnels du transport routier, toujours en difficultés face à la hausse des prix du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...