Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

31 mai 2022 - 17h40 - Ecrit par : S.A

Les automobilistes marocains devront s’attendre à une nouvelle hausse du prix de l’essence dans les stations-service en raison de l’inflation importée.

À partir de mercredi 1ᵉʳ juin, les automobilistes roulant avec des motorisations essence vont payer au minimum 1 DH supplémentaire le litre dans les stations-service, fait savoir le quotidien Les Inspirations ECO. Cette hausse du sans-plomb qui s’observe un peu partout dans le monde s’explique par les comportements des pays du Golfe et asiatiques ou même les États-Unis, grands consommateurs du super. Ceux-ci commandent davantage de sans-plomb pour répondre au besoin de la saison touristique.

À lire : Maroc : le prix du gasoil dépasse celui de l’essence

Autre cause : le déficit au niveau du stock de super moins demandé que le gasoil sur plusieurs marchés, à l’instar du Maroc. Les raffineries ont beaucoup investi dans la production de gasoil que du super. En conséquence, la prévision de hausse du prix du super à 16,80 dirhams le litre pour la première quinzaine de juin. Une baisse du prix du gasoil n’est pas toutefois exclue. Une réduction d’une cinquantaine de centimes avec un prix moyen de 14,15 DH/litre est donc envisageable.

Tags : Prix - Energie - Carburant

Aller plus loin

Maroc : augmentation des prix du lait

Le lait coûtera désormais bien plus cher au Maroc. Les sociétés qui commercialisent ce produit de première nécessité ont opéré une augmentation non...

Maroc : le prix du gasoil dépasse celui de l’essence

Une première Maroc. Le prix du gasoil a connu une augmentation telle, qu’il vient de dépasser celui de l’essence. En deux semaines, le gasoil a enregistré une hausse du prix d’un...

Maroc : les prix du gasoil et de l’essence en baisse

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains qui vont payer moins cher leur carburant dès demain dans les stations-service.

Marocains souriez, le prix de l’essence a augmenté

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes Marocains depuis hier, vendredi 1er mars. Les prix des différents types de carburant ont sensiblement augmenté dans les...

Nous vous recommandons

Un chef de parti algérien appelle à renverser le régime marocain

Tayeb Zitouni, chef du Rassemblement national démocratique (RND) en Algérie, lors d’une intervention jeudi à Tiaret, a appelé les Marocains à «  renverser le pouvoir marocain  ».

Au Maroc, la rage tue encore

La rage tue encore au Maroc. Malgré toutes les mesures prises pour éliminer le risque rabique, cette infection mortelle continue de sévir, se désolent les spécialistes qui appellent à un plan d’élimination totale d’ici...

Deux superyachts de Roman Abramovich vont-ils se réfugier au Maroc ?

Deux superyachts appartenant à Roman Abramovich visé par des sanctions européennes (gel des avoirs, saisie de navires et de jets privés leur appartenant) au même titre que d’autres oligarques russes cherchent refuge au Maroc. Le milliardaire russe redoute...

Ryanair dévoile son programme d’hiver pour le Maroc

La low cost irlandaise Ryanair prévoit de lancer sept nouvelles liaisons aériennes au départ de quatre villes marocaines vers l’Italie, la France et l’Allemagne dans le cadre de son programme d’hiver.

Espagne : nouveau rebondissement dans l’affaire Ghali

Le juge en charge de l’affaire Ghali poursuit son enquête sur l’entrée du chef du Polisario en Espagne sous une fausse identité. Il vient de citer à comparaître le numéro deux de la police pour savoir avec précision à quel moment l’Intérieur a eu...

Maroc : alerte aux morsures de serpents

En prévision de l’été, le ministère de la Santé a présenté, vendredi, une série de recommandations pour prévenir les piqûres de scorpion ou les morsures de serpent.

Le rappeur 7liwa arrêté par la police

Le rappeur controversé Ihab Iqbal, dit 7liwa, se trouvait à Rabat, dimanche, pour participer aux manifestations contre le pass vaccinal. L’artiste a été interpellé par la police durant plusieurs heures avant d’être...

Le Maroc ne demandera pas non plus de PCR à la sortie du territoire

Le Maroc a annulé, mardi 17 mai, l’obligation du test PCR pour entrer sur son territoire. Il n’exige pas non plus de PCR pour le quitter.

Maroc : un expert conseille un confinement strict de deux semaines

Chakib Hossini Laraqui, médecin et ex temporary medical adviser de l’OMS n’a pas caché son inquiétude face à la flambée de Covid-19 au Maroc. Selon lui, un reconfinement strict de quinze jours s’impose.

Cheikh Mohammed bin Rashid présente ses condoléances à la famille de Rayan

Les personnalités se bousculent pour présenter leurs condoléances à la famille de Rayan, le garçon de cinq ans décédé samedi après avoir passé quatre jours dans un puits sec. Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président des Émirats Arabes Unis,...