Maroc Telecom fait un chiffre d’affaires en hausse de 21,7% en 2007

22 février 2008 - 14h41 - Economie - Ecrit par : L.A

La filiale de Vivendi vient d’annoncer une progression de son chiffre d’affaires et de son bénéfice net autour de 20% entre 2006 et 2007. Leur hausse devrait être aux alentours de 8% en 2008.

Ce sont des résultats en forte hausse que Maroc Telecom vient de présenter. La filiale de Vivendi (53%) a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires de 27,5 milliards de dirhams (5,06 milliards d’euros), en hausse de 21,7%.

La progression est du même ordre pour le bénéfice opérationnel qui s’élève à 12,23 milliards de dirhams (2,25 milliards d’euros). Le groupe explique dans son communiqué que cette performance s’explique par la poursuite de la croissance des activités Mobile aussi bien au Maroc que dansl es filiales, et à une maîtrise dans l’évolution de ses coûts.

Son activité Mobile, qui représente 70% des revenus du groupe et contribue à près de 80% de son bénéfice opérationnel, affiche la plus forte progression (29,6%) et a généré en 2007 19,3 milliards de dirhams de chiffre d’affaires. Sa branche Fixe et Internet augmente moins fortement ( 7,5% sur un an).

Quant au bénéfice net, il augmente de 19,2% passant de 6,74 milliards à 8,03 milliards de dirhams. Des résultats obtenus dans un "contexte très concurrentiel", souligne Abdeslam Ahizoune, le président du Directoire dans le communiqué.

En termes de perspectives pour 2008, le communiqué indique que Maroc Telecom prévoit, "sauf événement exceptionnel majeur qui viendrait perturber l’activité du groupe" une croissance annuelle supérieure à 7% pour le chiffre d’afaires consolidé et supérieure à 9% pour le résultat opérationnel.

Source : latribune.fr

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maroc Telecom - Bénéfice - Croissance économique

Ces articles devraient vous intéresser :

Une décision de Maroc Télécom passe mal

L’Union marocaine du travail (UMT) s’insurge contre la décision d’Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) de réduire la marge bénéficiaire des commerçants sur les cartes de recharge.

Fitch Ratings note l’économie marocaine

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a confirmé la note de défaut de l’émetteur à long terme du Maroc en devises étrangères (IDR) à ‘BB+’ avec perspectives stables.

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.

Maroc Telecom a payé une amende de 2,45 MMDH au régulateur

Maroc Telecom a annoncé s’être acquittée de l’amende de 2,45 milliards de dirhams (MMDH), infligée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.