Maroc Télécom en Bourse apporterait un milliard de dollars

26 octobre 2004 - 13h37 - Economie - Ecrit par :

L’introduction en Bourse en novembre d’une partie de Maroc Télécom devrait permettre de lever jusqu’à neuf milliards de dirhams (1,03 milliard de dollar), ce qui permettra d’atteindre les prévisions de déficit budgétaire en 2004, déclare le Premier ministre marocain Driss Jettou dans une interview publiée mardi par le quotidien L’Economiste.

Ce chiffre constitue une estimation prudente des revenus à attendre de l’introduction en Bourse, ajoute-t-il. Celle-ci portera sur 10 à 20% du capital et sera effectuée au Maroc et à l’étranger.

"Je reste prudent, même si je sais que l’on a toujours mieux vendu que nos propres calculs," déclare le chef du gouvernement.

Le Maroc doit tirer d’ici la fin 2004 11,5 milliards de dirhams de ses privatisations pour terminer l’année avec un déficit budgétaire inférieur à 3 ou 3,5%.

Maroc Télécoms est la principale société du pays par le chiffre d’affaires. La réussite de son introduction en Bourse permettrait une meilleure maîtrise du déficit budgétaire en 2005, car elle favoriserait probablement la vente de 16% du capital l’année prochaine au groupe français Vivendi. En 2000, celui-ci a déjà acheté 35% de Maroc Télécom pour 2,2 milliards de dollars.

"C’est pour cela que nous devons bien vendre Maroc Télécom aujourd’hui, car l’année prochaine, nous devons être en bonne position avec Vivendi, a qui nous cèderons la majorité ; ça vaut quelque chose, la majorité de Maroc Télécom !", ajoute Driss Jettou.

Reuters

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maroc Telecom - Bourse

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc Telecom a payé une amende de 2,45 MMDH au régulateur

Maroc Telecom a annoncé s’être acquittée de l’amende de 2,45 milliards de dirhams (MMDH), infligée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Maroc : vers la désactivation des cartes SIM anonymes

Ghita Mezzour, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, a affirmé mardi à Rabat que l’obligation d’identifier tout souscripteur désirant s’abonner aux services télécoms incombait aux opérateurs de...

Inwi fait condamner Maroc Telecom

Le tribunal de commerce de Rabat vient de condamner Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) à verser 6,3 milliards de dirhams à son concurrent Wana (inwi) qui lui reproche des pratiques « anticoncurrentielles ». Un coup dur pour l’opérateur historique...

Le dirham marocain prend de la valeur face à l’euro et le dollar

La devise marocaine s’est appréciée de 0,24 % vis-à-vis de l’euro et de 0,9 % face au dollar américain durant la période du 23 au 29 novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Qatar 2022 : les opérateurs se livrent une rude concurrence sur le roaming

La concurrence se fait rude entre les opérateurs de téléphonie mobile IAM, Orange et Inwi sur le marché de roaming en cette période, où 80 000 clients marocains ont rallié Qatar pour assister aux matchs des Lions de l’Atlas. Tous veulent prendre leur...

Une décision de Maroc Télécom passe mal

L’Union marocaine du travail (UMT) s’insurge contre la décision d’Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) de réduire la marge bénéficiaire des commerçants sur les cartes de recharge.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).