Les Marocains se plaignent de Maroc Telecom

6 mai 2020 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La détérioration des services internet de Maroc Telecom préoccupe les parlementaires. À cet effet, les élus du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ont adressé une question écrite au ministre de l’Industrie.

Dans une question écrite, les parlementaires du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ont déploré la détérioration de la qualité de l’internet. Ils ont demandé au ministre de tutelle ce qu’il compte faire pour amener Maroc Telecom à renforcer le débit Internet dans la ville d’Essaouira et sa région, et préserver le bon fonctionnement des services publics, ainsi que l’intérêt général, rapporte Le360.

C’est suite à des plaintes des habitants de la ville d’Essaouira et de sa région, dénonçant la mauvaise qualité des prestations de Maroc Telecom notamment du débit Internet, ADSL et 4G, que les parlementaires ont décidé d’interpeller le ministre de tutelle. Pour les députés du PPS, la mauvaise qualité des prestations de Maroc Telecom a causé beaucoup de dommages aux populations de ces régions, qui ont beaucoup recours aux services en ligne.

Les étudiants et élèves du Maroc sont les plus pénalisés, car ils éprouvent des difficultés pour suivre les cours à distance via Internet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maroc Telecom - Essaouira - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS)

Ces articles devraient vous intéresser :

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Qatar 2022 : les opérateurs se livrent une rude concurrence sur le roaming

La concurrence se fait rude entre les opérateurs de téléphonie mobile IAM, Orange et Inwi sur le marché de roaming en cette période, où 80 000 clients marocains ont rallié Qatar pour assister aux matchs des Lions de l’Atlas. Tous veulent prendre leur...

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : vers la désactivation des cartes SIM anonymes

Ghita Mezzour, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, a affirmé mardi à Rabat que l’obligation d’identifier tout souscripteur désirant s’abonner aux services télécoms incombait aux opérateurs de...

Inwi fait condamner Maroc Telecom

Le tribunal de commerce de Rabat vient de condamner Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) à verser 6,3 milliards de dirhams à son concurrent Wana (inwi) qui lui reproche des pratiques « anticoncurrentielles ». Un coup dur pour l’opérateur historique...

Maroc Telecom a payé une amende de 2,45 MMDH au régulateur

Maroc Telecom a annoncé s’être acquittée de l’amende de 2,45 milliards de dirhams (MMDH), infligée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).