Maroc : trafic de médicaments anti Covid-19

12 janvier 2021 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Un réseau de trafic de traitements anti-Covid a été démantelé par la police. Le chef de ce réseau criminel a été interpellé en flagrant délit de commercialisation des produits.

Tout est parti d’une plainte de la Fédération des syndicats des pharmaciens du Maroc auprès du parquet général compétent après la constatation d’un trafic inédit de médicaments sur internet, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Les investigations de la police ont permis de neutraliser les membres de ce réseau spécialisé dans la commercialisation sans autorisation des médicaments et traitements anti-Covid-19 sur internet et les réseaux sociaux. Une trentaine de vitamines C et de plus de trois mille autres boîtes de zinc, ainsi que de plusieurs autres médicaments non autorisés et d’origine douteuse ont par ailleurs été saisis.

Grâce à un piège tendu par la police, le cerveau de cette bande criminelle a été interpellé en flagrant délit avec près de vingt mille boîtes de Vitamine C et plusieurs autres paquets de médicaments qu’il comptait écouler sur le marché informel.

Informé, le président de l’association le Monde des pharmaciens marocains (Mpharma), Dr Mohamed Salmi, avait imputé la responsabilité de cette situation au ministère de la Santé qui, d’après lui, néglige cette activité informelle.

Sujets associés : Trafic - Arrestation - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : l’affaire de trafic de tests PCR à Fès n’a pas encore livré tous ses secrets

Le trafic de tests PCR au CHU de Fès semble être l’œuvre d’un grand réseau bien organisé. Les interrogatoires menés après l’arrestation des deux internes, confortent les...

Le Maroc baisse le prix de 70 médicaments

Le ministère de la Santé a publié une nouvelle liste des médicaments dont les prix vont baisser. Au total, 70 médicaments sont concernés.

Pas d’immunité collective contre le Covid-19 en 2021, selon l’OMS

Contrairement aux prévisions, l’immunité collective contre le coronavirus ne pourra pas être atteinte en 2021, a indiqué un grand scientifique de l’Organisation mondiale de la...

Trafic de tests PCR : les deux médecins de Fès bientôt fixés sur leur sort

Les deux médecins interpellés pour avoir trafiqué les tests PCR de patients à Fès ne sont pas encore fixés sur leur sort. Placés en détention pour de graves chefs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Omicron : les contaminations repartent à la hausse au Maroc

L’épidémie du Covid-19 repart à la hausse au Maroc avec un taux de positivité de 40 % dans certaines régions. Une nouvelle vague de contaminations due au variant Omicron qui reste toutefois gérable selon les experts.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.