Le Maroc baisse le prix de 70 médicaments

19 août 2021 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le ministère de la Santé a publié une nouvelle liste des médicaments dont les prix vont baisser. Au total, 70 médicaments sont concernés.

Cette révision intervient conformément à l’arrêté ministériel n°19.3976 portant révision des prix publics de vente des médicaments princeps, génériques et bio-similaires commercialisés au Maroc.

La revue de prix consignée dans le dernier numéro du Bulletin officiel, concerne principalement les médicaments entrant dans le traitement de certains cancers. On y retrouve également des princeps et génériques.

Parmi ces médicaments, Alimta, entrant dans le traitement de certains cancers en monothérapie, est proposé à 6197 DH au lieu de 8725 DH.

A lire : Vente illégale de médicaments au Maroc : les autorités fermes sur les sanctions

Au nombre des princeps dont les prix sont fixés, figurent Mabthera (18 146 DH) indiqué dans le traitement de plusieurs lymphomes ainsi que la leucémie lymphoïde chronique. Smidax destiné au traitement de courte durée de l’insuffisance cardiaque (5 ml à 7987 MDH) ou encore Zinforo (4589 DH), conseillé dans le traitement de l’infection compliquée de la peau et des tissus mous et des pneumonies communautaires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé

Aller plus loin

Maroc : des médicaments contre l’infertilité remboursés

La Société marocaine de médecine de reproduction et de Médecine Fœtale (SMMR) se réjouit de la décision prise par le ministère de la Santé d’intégrer certaines classes...

Meknès : démantèlement d’un réseau criminel actif dans le trafic de médicaments

Une douzaine d’individus, dont un pharmacien et un trafiquant ont été condamnés à différentes peines par le tribunal de Meknès. Ils sont impliqués dans un réseau criminel...

Maroc : trafic de médicaments anti Covid-19

Un réseau de trafic de traitements anti-Covid a été démantelé par la police. Le chef de ce réseau criminel a été interpellé en flagrant délit de commercialisation des produits.

Vente illégale de médicaments au Maroc : les autorités fermes sur les sanctions

Tous les responsables judiciaires doivent s’engager strictement dans la lutte contre la vente illégale des médicaments et des produits pharmaceutiques non médicamenteux. C’est...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.