Les Marocains risquent de payer plus cher leur pain

28 août 2021 - 22h40 - Economie - Ecrit par : J.K

La hausse des prix des produits entrant dans la fabrication du pain et ses dérivés angoisse de plus en plus les boulangers marocains. Ils prévoient même d’augmenter le prix du pain en raison de cette situation qui s’ajoute aux impacts de la crise sanitaire.

Le prix du pain risque d’augmenter dans les jours à venir si rien n’est fait, menacent les membres de la Fédération marocaine des boulangeries et pâtisseries (FMBP) à cause de la hausse considérable des prix de plusieurs produits utilisés dans la fabrication du pain depuis près de cinq mois, fait part Al Massae.

Plus surprenant, dénoncent les professionnels dans un communiqué, la Fédération nationale des négociants en céréales et légumineuses (FIAC) reste indifférente à cette situation caractérisée par la fréquence des hausses de prix des produits importants entrant dans la fabrication du pain, explique le journal. De plus, cette augmentation des prix n’est pas justifiée par les services concernés, s’étonne la FMBP qui accuse ces derniers de profiter de la période électorale pour augmenter discrètement les prix des produits.

Face à cette situation qui engendre la faillite et le surendettement des boulangeries, voire le licenciement des ouvriers, la FMBP prévient qu’elle mettra en place les mesures nécessaires pour sortir le secteur du noir, même si c’est en augmentant les prix du pain et ses dérivés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Alimentation - Alerte - Menaces

Aller plus loin

Maroc : la FAO explique la flambée du prix du pain

La flambée du prix du pain au Maroc serait la conséquence directe de la conjoncture des marchés mondiaux selon les experts de la FAO. Voici quelques explications.

Face à la colère des Marocains, le prix du pain maintenu

Malgré la conjoncture, le prix du pain ordinaire à base de farine de blé tendre ne connaitra pas de hausse et sera maintenu à 1,20 DH l’unité.

Prix du pain : La hausse pour cette semaine

A quand l’augmentation du prix du pain ? Cette semaine, répondent les professionnels du secteur. Selon El Houssine Azaz, président du Syndicat national unifié des...

Le pain sera plus cher Maroc dès la semaine prochaine

Les Marocains paieront leur pain 20 centimes plus cher dès le 20 octobre prochain. Ainsi en a décidé la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries (FNBPM), sans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

« Ain Ifrane » vendue

La société Mutandis vient de conclure un contrat de cession avec la Société des Boissons du Maroc (SBM), en vue de l’acquisition de « Ain Ifrane ». Montant de la transaction : 380 millions de dirhams.

Prix du pain au Maroc : pas d’augmentation ... pour l’instant

Pas de hausse immédiate du prix du pain au Maroc, rassure la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc. Face aux rumeurs qui circulaient ces dernières semaines, la Fédération a tenu à clarifier sa position dans un communiqué officiel.

Aïd Al-Adha au Maroc : alerte sur les viandes vertes

Redoutant le verdissement des viandes à cause des fortes températures au Maroc et les maladies qui pourraient en découler, des experts appellent les consommateurs à la vigilance lors de la célébration de l’Aïd al-Adha.

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.