Tests Covid-19 au Maroc : voici les prix officiels

7 septembre 2021 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les autorités marocaines ont décidé, lundi, de baisser les prix des tests de dépistage et de diagnostic du virus SARS-CoV-2. Les nouveaux tarifs plafonnés prennent effet à compter du 10 septembre 2021.

À l’initiative du ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, la Commission interministérielle des prix en concertation avec les professionnels du secteur, a fixé les prix de vente au public des tests de dépistage du Covid-19 au Maroc pour faciliter l’accès des citoyens, indique un communiqué du ministère relayé par la MAP.

Longtemps sources de polémique, ces tarifs ont été réglementés, conformément aux dispositions de l’article 4 de la loi 104-12 sur la liberté des prix et de la concurrence, et ce, après consultation du Conseil de la Concurrence, précise la note, ajoutant que les prix plafonnés prennent effet à compter du 10 septembre 2021.

A lire : Maroc : les tests PCR moins chers

Ainsi les tarifs se présentent comme suit :

• Test RT-PCR : 400,00 dirhams
• Test PCR et ses variantes isothermiques (Test rapide) : 600,00 dirhams
• Test antigénique rapide sous prélèvement oropharyngé et nasopharyngé : 190,00 dirhams
• Test sérologique automatisé quantitatif (IgM) : 170,00 dirhams
• Test sérologique automatisé quantitatif (IgG) : 170,00 dirhams
• Test sérologique rapide qualitatif : 120,00 dirhams

L’arrêté relatif au plafonnement des prix de ces tests, signé du ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration sera publié au bulletin officiel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de l’Economie et des Finances - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les tests PCR moins chers

Le ministère de la Santé, le Syndicat des médecins biologistes, et d’autres parties prenantes s’activent pour le plafonnement et la réduction des prix de tests PCR et des tests...

Lutte contre les faux tests et pass Covid au Maroc : 220 personnes interpellées

Quelque 220 personnes impliquées directement ou indirectement dans la falsification de pass sanitaires, de certificats de vaccination et des tests PCR, ont été arrêtés ces...

Tests Covid-19 : les laboratoires grognent contre le plafonnement des prix

Les biologistes marocains continuent de protester contre l’arrêté réglementant et fixant les prix de vente au public des tests de dépistage du virus SARS-Cov-2. Ils fustigent...

Covid-19 au Maroc : les contaminations continuent de baisser

Les contaminations au Covid-19 poursuivent leur baisse au Maroc. Une bonne nouvelle à relativiser toutefois, car certaines régions toujours en rouge laissent planer des risques...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement naturels, végétaliens faits notamment à base d’une ressource provenant des...

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.