Le Maroc réclame à l’Espagne un baron de la drogue arrêté à Malaga

26 juillet 2019 - 20h20 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Des agents de la police nationale espagnole ont arrêté, le lundi 22 juillet dernier, un fugitif, de nationalité marocaine, dans la province de Malaga, à Marbella, en Espagne. L’individu, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international, délivré à son encontre, par les autorités marocaines, est, d’ores et déjà, réclamé par le Royaume chérifien.

Selon le communiqué de presse de la police nationale espagnole, le fugitif en question a été localisé et arrêté dans la rue de Ramon Areces, dans la très jet set, "Puerto Banus". Aussitôt après avoir été fouillé, il a été placé en détention, "aux fins d’extradition".

En effet, une fois les procédures appropriées enclenchées et, après consultation de leurs bases de données, les agents de la police espagnole découvrent que le Marocain était sous le coup d’un mandat d’arrêt international, émis à son encontre, par les autorités marocaines, pour "un crime de trafic de drogue, pour lequel il a été condamné à une peine de dix ans d’emprisonnement".

L’individu fait partie d’un groupe criminel basé au Maroc et dont quelques membres ont été arrêtés par la police marocaine. Elle avait intercepté leur véhicule chargé de résines de cannabis, au poste-frontière de Beni-Enzar (Nador). Le réseau s’apprêtait à aller livrer la cargaison aux Pays-Bas.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Drogues - Malaga - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Un Marocain blessé par balles à Marbella

Un homme d’origine marocaine a été blessé par balles dans la nuit de samedi à dimanche à Marbella, dans le sud de l’Espagne. Une enquête a été ouverte et un avis de recherche...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.