Marocains bloqués à l’étranger : l’opposition dénonce une mauvaise gestion du dossier

10 décembre 2021 - 22h40 - Monde - Ecrit par : A.T

La polémique liée aux Marocains bloqués à l’étranger, en raison de la fermeture des frontières, continue de prendre de l’ampleur. Jeudi, des partis de l’opposition se sont saisis de la question, dénonçant une mauvaise gestion du dossier par le gouvernement.

Ils ont encore des centaines de Marocains coincés dans des pays européens, africains et du Moyen-Orient depuis la suspension des lignes aériennes et maritimes, du fait de la multiplication dans plusieurs pays des cas d’infection par le variant Omicron de la Covid-19, selon le quotidien Assabah.

Le gouvernement a évoqué la préservation des acquis du Maroc en matière de gestion du Covid-19 pour justifier cette mesure drastique. Mauvaise décision selon certains partis politiques qui ont critiqué cette gestion de la situation.

A lire : Pourquoi le Maroc a suspendu les liaisons aériennes ?

Pour Nabila Mounib, Secrétaire générale du PSU, le gouvernement n’a pas appris des leçons du passé, ce qui est une preuve de sa mauvaise gestion. Elle fait allusion à la première fermeture des frontières intervenue en mars 2020 et qui a laissé là encore des centaines de Marocains bloqués à l’étranger.

Et d’ajouter qu’elle suit avec « peine » les appels de détresse de ceux qui sont coincés ailleurs sans qu’aucune solution ne leur soit proposée par le gouvernement, alors que d’autres pays se précipitent dans ce genre de situation pour rapatrier les leurs.

Pour leurs parts, les députés du PPS avec à leur tête Nabil Benabdellah ont également appelé le gouvernement à prendre des mesures urgentes pour gérer le cas des Marocains bloqués à l’étranger.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Parti Socialiste Unifié (PSU) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Vers le rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger

Le gouvernement est en train d’étudier la possibilité de lancer des opérations de rapatriement des Marocains actuellement bloqués à l’étranger, selon le ministre de la Santé.

La galère des Marocains bloqués à l’étranger

De nombreux Marocains se sont retrouvés bloqués dans divers pays à travers le monde après la fermeture des frontières aériennes décidée lundi 29 novembre pour limiter la...

Le Maroc suspend les liaisons aériennes pendant 15 jours

Face à la propagation rapide du nouveau variant du Covid-19, Omicron, notamment en Europe et en Afrique, le Maroc vient de décider de suspendre tous les vols de passagers à...

Pourquoi le Maroc a suspendu les liaisons aériennes ?

La suspension des liaisons aériennes et maritimes décidée par les marocaines serait motivée par le ralentissement observé dans la campagne de vaccination.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...