Plus de 265.000 travailleurs marocains affiliés à la sécurité sociale en Espagne

21 décembre 2019 - 12h40 - Espagne - Ecrit par : I.L

Plus de 265.000 Marocains étaient affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin novembre dernier, indique le ministère espagnol du Travail, des migrations et de la sécurité sociale.

Les travailleurs locaux prennent la tête du classement. Ils sont suivis des Marocains, des Chinois (108.598), des Colombiens (75.048) et des Équatoriens (73.543), précise la même source dans un communiqué.

Au cours des onze premiers mois de 2019, 2.123.454 étrangers étaient affiliés à la sécurité sociale espagnole, soit une hausse de 7,19% par rapport à la même période de l’année précédente pour 142.374 personnes actives de plus.

Quelques 1.268.384 travailleurs étrangers cotisant à la sécurité sociale espagnole sont originaires des pays extra-communautaires et 855.070 sont issus des pays de l’Union européenne. Par ailleurs, le nombre des inscrits étrangers, en glissement mensuel, a baissé de 1,22% en novembre dernier, soit 26.317 personnes de moins qu’un mois auparavant, précise le ministère.

Cependant, le nombre des étrangers affiliés au régime général de la sécurité sociale a atteint 1.773.130 personnes à fin novembre, tandis que celui des inscrits dans le régime des indépendants s’est établi à 345.792 personnes. Au 1er janvier dernier, le nombre de Marocains établis légalement en Espagne était estimé à 812.412 personnes, soit une hausse de 5,4% par rapport à une année auparavant, selon les chiffres de l’Institut national de la statistique (INE).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Colombie - Chine - Sécurité sociale

Aller plus loin

Espagne : 259 777 Marocains inscrits à la sécurité sociale

Le ministère espagnol du Travail, des migrations et de la sécurité sociale, a indiqué que 259 773 Marocains, à la fin du mois de novembre, étaient affiliés à la sécurité sociale.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains pourraient partir à la retraite plus tard

Les députés de l’opposition ont adressé lundi une question orale au gouvernement, lui demandant quelles mesures il entend prendre pour réformer le régime de retraite.

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Le Maroc va distribuer les aides directes aux plus pauvres cette année

Le gouvernement prévoit d’accorder une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Cette mesure phare du processus de généralisation de la protection sociale, enclenché par le pays, sera effective dès cette année, selon le...

Maroc : une contribution sociale de solidarité pour soutenir les plus pauvres

Le gouvernement envisage de réinstaurer en 2023, l’impôt de solidarité sur les bénéfices, pour assurer un meilleur financement du chantier de généralisation de la protection sociale.

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Maroc : bonne nouvelle pour les fonctionnaires

Le gouvernement marocain et les syndicats auraient trouvé un accord en ce qui concerne l’augmentation générale des salaires des fonctionnaires.