Les masques anti-Covid polluent les plages marocaines

19 décembre 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les masques de protection contre le Covid-19 polluent plusieurs plages du Nord du Maroc. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains de l’Université Abdelmalek Essaadi de Tétouan.

Publié par le site sciencedirect.com, le rapport de cette étude qui a duré cinq mois relève « une forte densité des masques faciaux » sur les plages touristiques de Fnideq, M’diq, Azla et Kaa Asrasse, pendant la période allant de février à juin 2021. En tout, 321 masques faciaux trouvés sur les cinq plages, dont 96,27 % étaient à usage unique. Dans le détail, 105 masques faciaux ont été trouvés sur la plage de Martil, 99 sur la plage de Fnideq, 54 sur la plage de M’diq, 39 sur la plage d’Azla et 24 sur la plage de Kaa Asrasse.

À lire : Maroc : le confinement a fait baisser la pollution liée à la circulation routière de 60 %

La densité des masques faciaux dépend des périodes : 23,05 % du nombre total de masques ont été trouvés en février, un faible nombre de masques enregistré pendant le mois de Ramadan (avril-mai), 41,43 % en juin en raison du nombre plus élevé de visiteurs qui ont fréquenté les plages étudiées.

« Avec le grand nombre de masques introduits sur la plage, nous émettons l’hypothèse que la pollution microplastique pourrait augmenter drastiquement en Méditerranée marocaine dans les années à venir, alertent Bilal Mghili, Mohamed Analla et Mustapha Aksissou, auteurs de cette étude. Des efforts importants sont nécessaires pour réduire ce type de déchets ».

Sujets associés : Tétouan - Etude

Aller plus loin

Coronavirus au Maroc : les plages, foyers de contamination ?

Après plus de 3 mois de confinement, les Marocains affluent vers les plages, en quête d’air frais. Au niveau de certaines plages, dont celle d’Ain Diab, les mesures de sécurité,...

Les Marocains vont-ils tomber le masque ?

Le retour tant attendu à la normale ne sera pas effectif cet été. Malgré la réouverture des frontières sous conditions et la batterie de mesures pour booster le tourisme, les...

Maroc : le masque n’est pas obligatoire en voiture

Les Marocains ne sont pas obligés de porter leur masque de protection lorsqu’ils sont en voiture. La précision a été apportée par le ministère de la Santé.

Maroc : le confinement a fait baisser la pollution liée à la circulation routière de 60 %

Avec les industries au repos, les véhicules à l’arrêt et les usagers de la route contraints au confinement chez eux, la pollution atmosphérique semble avoir baissé très fortement.

Ces articles devraient vous intéresser :