Mauvaise nouvelle pour les automobilistes marocains

18 avril 2024 - 20h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Les automobilistes marocains déboursent un peu plus à la pompe depuis hier, mercredi 17 avril. Les prix des carburants ont connu une légère hausse dans la plupart des stations-service.

Le litre de gasoil s’affiche désormais autour de 13 dirhams, soit une augmentation d’environ 8 centimes par rapport à la semaine dernière, selon un constat fait par le site Le360. Du côté de l’essence, la hausse est un peu plus marquée, avec un prix moyen qui avoisine les 15 dirhams, soit une augmentation d’environ 14 centimes.

A lire : Sanctions ou pas, le Maroc importe du carburant russe

Cette hausse des prix s’explique par la flambée des cours du pétrole sur les marchés internationaux, en raison de la guerre en Ukraine et des sanctions imposées à la Russie.

La même source rappelle que le gouvernement marocain a mis en place une aide financière directe au profit des professionnels du transport, toutes catégories confondues (taxis, autobus, camions, tracteurs routiers, etc.). Cette aide, lancée en 2022, a déjà permis de verser 7 milliards de dirhams aux transporteurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Inflation - Carburant

Aller plus loin

Carburant : les camionneurs marocains menacent d’une grève générale

Face à la hausse continue des prix du carburant à la pompe, les transporteurs marocains brandissent une nouvelle fois la menace d’une grève générale. Ils estiment que les aides...

Sanctions ou pas, le Maroc importe du carburant russe

Alors que les sanctions imposées par l’Union européenne (UE) contre la Russie en réaction à l’invasion de l’Ukraine sont maintenues, le Maroc envisage d’importer du carburant...

Maroc : encore une augmentation du prix du carburant

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes marocains. À la pompe, les prix des carburants vont continuer à grimper. Cette fois-ci, très fortement.

Maroc : la vente sauvage de carburant inquiète

Dans une plainte à la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gestionnaires de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Zara, Bershka : pourquoi les prix au Maroc sont plus chers qu’en Europe ?

Les prix pratiqués par les grandes enseignes au Maroc font encore polémique. Il n’est pas rare de trouver des vêtements avec des prix supérieurs de 50 ou 70 % dans les grands magasins au Maroc, par rapport à certains pays européens.

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.