Mazagan Beach Resort en chute libre

1er mai 2011 - 12h00 - Economie - Ecrit par : L.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Mazagan Beach Resort, station balnéaire de luxe dans la région d’El Jadida, est en chute libre depuis le début du Printemps arabe. L’amalgame fait par les touristes entre Tunisie, Égypte et Maroc a coûté pas moins de 12.000 nuitées au complexe touristique.

En plus de ces annulations comptabilisés sur la période mars-mai, l’activité de la station stagne. Quasiment aucune réservation pour les voyages d’entreprises jusqu’à la fin de l’année.

Selon Mazagan, les marchés français et britanniques, deux gros pourvoyeurs de touristes au Maroc, sont ceux "qui ont le plus mal réagi à l’amalgame fait autour du Printemps arabe". La station s’est donc tournée vers la Pologne, la Russie et le Moyen-Orient, espérant, avec ces "nouveaux" marchés, rebooster ses affaires. Mais l’attentat de Marrakech pourrait y faire de l’ombre, comme à tout le secteur touristique marocain d’ailleurs !

Sujets associés : El Jadida - Destination - Mazagan Beach Resort - Attentat de Marrakech - Printemps arabe

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

El Jadida

Sidi Bennour : condamné pour tentative de viol sur mineur dans un cimetière

Un homme marié et père de trois enfants a écopé de cinq ans de prison ferme devant la cour d’appel d’El Jadida pour avoir agressé sexuellement un enfant de six ans dans un cimetière.

Azemmour : la fiancée du policier qui s’est suicidé donne sa version des faits

Après le suicide à Azemmour du policier qui a tenté d’abattre deux proches de sa fiancée, cette dernière sort enfin de son silence pour donner sa part de vérité sur le drame qui continue de susciter colère et indignation à El...

El Jadida : enquête sur la mort suspecte d’un ingénieur

Décédé dans des circonstances troubles, un ingénieur retraité a été enterré puis déterré à El Jadida pour les besoins de l’enquête. Le défunt aurait été dépouillé de ses biens avant sa mort.

Maroc : 20 ans de prison pour des faussaires d’actes notariés

Reconnus coupables de falsification d’actes notariés revêtus de cachets des administrations publiques, 3 individus ont écopé chacun d’une peine de 20 ans de prison ferme. Le jugement définitif a été rendu, vendredi à la chambre criminelle près la Cour d’appel...

Maroc : baisse des prix de l’immobilier

Les prix des actifs immobiliers au Maroc ont connu une baisse de 5,4 % au deuxième trimestre 2021, alors que pendant ce temps, le nombre de transactions a grimpé de 18,8 %.

Destination

Les Belges peuvent-ils encore voyager au Maroc ?

Il sera quasiment difficile pour les vacanciers belges de voyager vers le Maroc et de profiter du paysage pittoresque et des atouts touristiques du Royaume. En état d’urgence sanitaire depuis près d’un an, le gouvernement vient de suspendre les vols de...

Le nombre de passagers double à l’aéroport de Charleroi grâce au Maroc

L’aéroport de Charleroi a vu le nombre de ses passagers doubler en juillet 2021 par rapport au même mois l’année dernière. Ceci, grâce au Maroc, à l’Italie, à l’Espagne, à la France et à la Grèce.

Le passeport marocain est le deuxième le plus puissant du Maghreb

Le passeport marocain occupe le 79ᵉ rang mondial dans le classement annuel des passeports les plus puissants au monde en 2020. C’est le deuxième passeport le plus puissant du Maghreb.

Air France prête à desservir le Maroc

La compagnie aérienne Air France va desservir près de 150 destinations excepté le Maroc, soit 80% de son réseau habituel cet été dans le cadre de la reprise du trafic aérien post-pandémie de covid-19.

Ryanair met en vente des billets pour le Maroc à 21,99 euros

Bonne nouvelle pour les amoureux de la destination Maroc et de bien d’autres. La compagnie aérienne Ryanair met en vente 160 000 sièges à partir de 21,99 € seulement.

Mazagan Beach Resort

Attentat de Marrakech

Printemps arabe

Maroc : les autorités interdisent des rassemblements commémorant le « 20 février »

Les autorités marocaines ont interdit samedi la tenue des sit-in dans différentes villes du royaume pour commémorer le « Printemps arabe » intervenu au Maroc le 20 février 2011. Raison invoquée : la situation...