Le message du CFCM aux imams de France : prière et vigilance

13 octobre 2023 - 13h00 - France - Ecrit par : S.A

Après avoir réagi à la montée des violences dans la bande de Gaza entre Israël et le mouvement palestinien du Hamas, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a lancé un appel pressant aux musulmans de France.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) se joint à l’appel à l’apaisement en France, lancé par la Conférence des responsables de culte en France (CRCF). Celle-ci a exhorté « les forces politiques, religieuses, culturelles, du monde entier à agir pour qu’une paix juste et durable puisse se construire en Israël et en Palestine. […] » Jeudi, le CFCM a, à son tour, appelé, les imams et les mosquées de France à se limiter à des prières pour la paix dans leurs prêches du vendredi, à « redoubler de vigilance » dans leurs prêches, « dans un contexte international et national extrêmement sensible », à ne prier que « pour toutes les victimes d’où qu’elles soient » et « pour qu’Israéliens et Palestiniens puissent vite retrouver les voies de la paix et de la sécurité et construire ensemble, dans le dialogue, un avenir meilleur pour les générations futures ».

À lire :Gaza : Le CFCM dénonce les violences et mise sur le dialogue

Selon l’organisation musulmane, « tout développement autour du conflit israélo-palestinien et toute tentative de mettre en exergue les responsabilités des uns et des autres, outre qu’ils n’ont pas leur place dans un moment solennel de prière, risquent d’être source d’incompréhension et de polémiques ». Elle se dit persuadée que les imams « en tant que forces vives de la Nation et dans le cadre de la mission qui est la leur, sauront trouver des paroles d’apaisement » dans une période « où les forces du chaos et de la division sont à l’œuvre ».

À lire : Guerre Hamas-Israël : les États-Unis sollicitent l’aide du Maroc

Samedi, le Hamas a déclenché l’opération « déluge d’Al-Aqsa » depuis Gaza contre Israël avant 06h30 (03h30 GMT). En tout, plus de « 5 000 roquettes » ont été tirées. Après cinq jours de combat intense, le bilan continue de s’alourdir. Du côté israélien, plus de 1 200 personnes ont été tuées depuis le début de l’offensive, selon le porte-parole de l’armée. Côté palestinien, les autorités locales font état de plus de 900 morts. Pour le CFCM, « la solution à ce conflit qui n’a que trop duré ne pourra être que politique et dans le dialogue ».

Sujets associés : Israël - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Palestine

Aller plus loin

Gaza : Le CFCM dénonce les violences et mise sur le dialogue

La montée des violences dans la bande de Gaza entre Israël et le mouvement palestinien du Hamas continue de susciter des réactions. Le Conseil français du culte musulman (CFCM)...

Réaction du prince Hicham Moulay suite à l’attaque du Hamas contre Israël

Outre la réaction officielle du Maroc, le prince Hicham Moulay s’est exprimé sur l’attaque du Hamas contre Israël. Le cousin du roi Mohammed VI appelle à « œuvrer à une...

Guerre Hamas-Israël : les États-Unis sollicitent l’aide du Maroc

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken sollicite l’aide du Maroc, président de la session actuelle du Conseil de la Ligue des États arabes au niveau ministériel, pour...

France : le phénomène des prédicateurs en ligne inquiète imams et autorités

La bonne audience des prédicateurs sur Internet, qui n’ont suivi aucune formation en théologie, inquiète de plus en plus les imams et les autorités en France où 400 imams...

Ces articles devraient vous intéresser :

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Officiel : voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer le début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.