Recherche

Meurtre d’Imlil : "La peine de mort pour les monstres sanguinaires"

© Copyright : DR

18 juillet 2019 - 19h40 - Société

Poursuivis pour "apologie du terrorisme", "atteinte à la vie de personnes avec préméditation" et "constitution de bande terroriste", les 24 accusés du meurtre des deux Scandinaves doivent entamer, aujourd’hui, leur dernière journée au tribunal.

Les 24 personnes devront faire leurs dernières déclarations, avant que les juges en charge du dossier ne se retirent pour décider de la peine dont ils devront écoper. Plusieurs pétitions, sur les réseaux sociaux, ont réclamé la peine de mort, à l’encontre des assassins des deux Scandinaves.

La mère de Louisa Vesterager, l’étudiante danoise de 24 ans, a appelé les juges marocains à prononcer la peine capitale, vis-à-vis des meurtriers. "Le plus juste serait de donner à ces bêtes la peine de mort qu’ils méritent, je vous le demande", peut-on lire dans la lettre de Helle Petersen.

Le Procureur du Roi avait requis la peine capitale pour les "monstres sanguinaires" et des peines d’emprisonnement allant à la perpétuité, pour les 21 autres individus. Le moratoire, appliqué sur la peine de mort, depuis 1993, fait toujours débat et pourrait être un obstacle à la sentence.

Les dédommagements exigés par la partie civile, qui évoque "la responsabilité civile de l’État", s’élèvent à 10 millions de dirhams. Les autorités ont nié en bloc l’implication de l’Etat dans cet acte terroriste, en faisant référence à "l’expertise terroriste" du pays, reconnue au niveau international.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact