Des milliers de Marocains unis pour la Palestine à Casablanca

27 novembre 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Des milliers de Marocains ont encore participé dimanche à Casablanca à une « marche populaire » en soutien à la Palestine dans le conflit contre Israël à Gaza.

Répondant à l’appel du « Front marocain de soutien à la Palestine et de lutte contre la normalisation », les manifestants venus nombreux ont scandé des slogans hostiles à Israël et témoigné leur solidarité avec « la résistance palestinienne ». Ils ont aussi dénoncé les actes commis par l’armée israélienne à Gaza, tuant des « civils innocents », sans manquer de renouveler leur « rejet de la normalisation » des relations entre le Maroc et « l’entité sioniste ».

Des cadres de la santé et des avocats en toge ont pris part à cette manifestation pour dénoncer l’absence de justice et d’égalité dans cette guerre, ainsi que les attaques de l’armée israélienne contre les installations sanitaires, le meurtre ou les agressions de professionnels de la santé et la violation du droit du peuple palestinien à bénéficier de soins médicaux et à s’approvisionner en médicaments, en carburant et en nourriture.

À lire : Vagues de manifestations au Maroc en solidarité avec la Palestine (vidéo)

Mustapha Chennaoui, militant de gauche et ancien parlementaire, confie à Hespress avoir participé à cette marche en tant que professionnel de la santé « pour souligner la solidarité du corps médical marocain avec leurs collègues à Gaza, et pour confirmer également le soutien inébranlable à côté du droit du peuple palestinien à la médecine, à la liberté et à la construction de son État indépendant ».

« Ce que l’armée d’occupation a commis en Palestine depuis la Nakba prend aujourd’hui une tournure sauvage qui dépasse toutes les lignes rouges ; nous sommes confrontés à un nettoyage ethnique qui ne peut être toléré du tout », a poursuivi le militant, affirmant que « l’occupation a piétiné toutes les lois internationales et commet désormais des crimes de guerre indiscutables, ainsi que des crimes flagrants contre l’humanité », lesquels ne peuvent rester impunis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Manifestation - Israël - Palestine - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Un journaliste palestinien lance un appel au roi Mohammed VI (vidéo)

Le correspondant de la première chaîne télévisée marocaine à Gaza, Soubhi Abou Zaid, vient de lancer un appel au Roi Mohammed VI pour lui demander d’être rapatrié au Maroc.

Vagues de manifestations au Maroc en solidarité avec la Palestine (vidéo)

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche dans plusieurs villes du royaume en solidarité à la Palestine. Les manifestants condamnent le silence de la communauté...

Étudiants palestiniens au Maroc : angoisse et impuissance face à la situation à Gaza

À l’heure où Israël poursuit ses bombardements et son offensive à Gaza, les étudiants palestiniens au Maroc craignent pour la vie de leurs familles, parents et amis. Ils...

Casablanca : manifestation contre la normalisation Maroc-Israël

Des milliers de personnes ont manifesté dimanche dans les rues de Casablanca contre la normalisation des relations entre le Maroc et Israël et pour dénoncer le « génocide »...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...