Recherche

Mohammed VI appelle l’Algérie à la normalisation

© Copyright : DR

31 juillet 2008 - 20h37 - Maroc - Par: L.A

Lors du discours du trône, mercredi 30 juillet, le Roi Mohammed VI a appelé à la normalisation des relations entre le Maroc et l’Algérie. Le Roi a ainsi déclaré que "Les différences de points de vue dans ce conflit (du Sahara) ne sauraient justifier la poursuite de la fermeture des frontières", lors du discours marquant le 9ème anniversaire de son règne.

"Cette mesure unilatérale est vécue par les deux peuples comme une sanction collective incompatible avec leurs liens de fraternité historique, les exigences de leur avenir commun et les impératifs de l’intégration maghrébine", a-t-il ajouté.

Le Roi a assuré que le Maroc entendait continuer de "prendre des initiatives en toute sincérité et d’être à l’écoute de toutes les bonnes volontés, pour rétablir des relations normales entre le Maroc et l’Algérie, et bâtir un partenariat constructif avec ce pays voisin et frère". "Ce vœu procède de notre attachement fidèle aux liens de bon voisinage qui unissent nos deux peuples frères", a-t-il souligné en précisant toutefois qu’il rejetait "toute tentative visant à imposer le fait accompli ou à porter atteinte à son intégrité territoriale".

L’Algérie avait décidé de fermer ses frontières avec le Maroc en 1994 suite aux attentats de Marrakech. Le Maroc avait accusé Alger d’être derrière ces attentats qui avaient fait deux morts, et avait alors décidé de mettre en place des visas pour les ressortissants algériens.

Le conflit du Sahara, qui dure depuis 33 ans, oppose le Maroc à l’Algérie qui soutient le Polisario, qui exige l’indépendance du Sahara. Pour régler ce conflit, le Maroc avait proposé un plan d’autonomie du Sahara sous sa souveraineté en 2007. Depuis juin 2007, des délégations du Maroc, du polisario, de l’Algérie et de la Mauritanie ont pris part, à Manhasset, près de New York, à quatre rounds de négociations sous l’égide des Nations Unies. Courant juin 2008, le Polisario avait décidé de mettre fin aux négociations en protestation aux déclarations de Peter van Walsum, médiateur pour le Sahara envoyé par l’ONU, qui avait affirmé, en avril dernier, que "l’option de l’indépendance était irréaliste".

Lire le discours complèt

Mots clés: Algérie , Mohammed VI , Polisario , Sahara Marocain , Autonomie Sahara , Frontières Maroc - Algérie

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact