Un MRE condamné à 15 ans de prison au Maroc pour un meurtre en Belgique

27 mai 2023 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Presque 20 ans après le meurtre tragique de Théa, une petite fille de deux ans à Namur, le Belgo-marocain Mounir Kiouh a été condamné à 15 ans de prison au Maroc. Fuyant la justice belge après sa condamnation en appel, Kiouh pensait échapper à la justice, mais la justice marocaine a finalement répondu à l’appel de la famille de la victime, la petite Théa.

La famille de Théa a exprimé un « semi-soulagement » face à cette sentence, relate l’Avenir. Les proches de la fillette ont tout fait pour que justice soit rendue pour leur « rayon de soleil ». Cette famille de Sclayn (localité en bord de Meuse) a pu enfin voir le meurtrier de la petite condamné, mais leur satisfaction est tempérée par l’espoir que ce jugement marque la fin d’un long et pénible calvaire. En effet, depuis l’ouverture du procès en appel au Maroc, ce dernier a été reporté à 17 reprises.

A lire : Le procès de Mounir Kiouh, présumé tueur de Théa, à nouveau reporté

La mort tragique de Théa a bouleversé la Belgique et bien au-delà. Le drame s’est produit alors que la petite fille se préparait à fêter son anniversaire. Sa mère, qui avait brièvement quitté la maison, avait laissé Théa sous la surveillance de son compagnon de l’époque, Mounir Kiouh. C’est dans cet appartement familial que Théa a subi les coups fatals de Kiouh, décédant plus tard à l’hôpital le 10 novembre 2005.

Bien que Kiouh ait été condamné en Belgique, il avait fui au Maroc juste après son procès d’appel, pensant être protégé par la loi marocaine qui ne permet pas l’extradition de ses ressortissants. Ce qu’il a oublié, c’est que la loi marocaine stipule également que tout ressortissant ayant commis un crime à l’étranger peut être poursuivi sur le territoire marocain, si le jugement n’est pas définitif. Le Belgo-marocain a donc été arrêté et placé en détention préventive au Maroc. Maintenant, il a dix jours pour se pourvoir en cassation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Procès - Homicide

Aller plus loin

Le procès de Mounir Kiouh, présumé tueur de Théa, à nouveau reporté

La chambre criminelle de Tétouan a décidé jeudi de reporter à nouveau le procès en appel de Mounir Kiouh, un Marocain résidant à l’étranger (MRE) poursuivi pour l’assassinat de...

Un MRE rejugé au Maroc pour l’assassinat d’un bébé

Le quatrième procès de Mounir Kiouh, un Marocain résidant à l’étranger (MRE) accusé d’avoir tué un bébé de 2 ans dans un appartement à Namur en 2005, s’ouvrira jeudi 17 février...

Maroc : le procès du MRE poursuivi pour l’assassinat d’un bébé reporté

La chambre criminelle de Tétouan a décidé de reporter au 3 mars prochain le procès en appel de Mounir Kiouh, un Marocain résidant à l’étranger (MRE) poursuivi pour l’assassinat...

Maroc : un MRE poursuivi pour l’assassinat d’un bébé

Le procès de Mounir Kiouh, un Marocain résidant à l’étranger (MRE) accusé d’avoir tué un bébé de 2 ans dans un appartement à Namur en 2005 s’ouvre devant le tribunal de Tétouan....

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...