La diaspora à la rescousse de la promotion économique

8 décembre 2007 - 01h12 - Economie - Ecrit par : L.A

« La cinquième édition des Intégrales de l’Investissement a pour ambition d’être un évènement fondateur », annonce d’entrée Hassan Bernoussi, président de l’association du même nom lors du point de presse tenu hier à Casablanca. « Et la thématique retenue verse dans cet objectif », précise pour sa part Hassan Abou Ayoub, président du comité scientifique des Intégrales de l’Investissement et ambassadeur itinérant.

Certes, la thématique emprunte les axes classiques résultant de la mondialisation, mais cette fois elle met au centre du débat les compétences humaines. Comment mobiliser le potentiel expatrié ? Quels instruments faut-il mettre en place ? C’est l’objet des débats de la cinquième édition des Intégrales de l’Investissement qui doivent se dérouler les 13 et 14 décembre à Skhirat. Trois objectifs sont assignés à cette édition. Tout d’abord, enrichir le débat national sur les multiples rôles que sont appelées à jouer les compétences marocaines évoluant à l’étranger. Car diverses sphères abondent dans ce sens mais ciblent toujours et parfois de manière exclusive les transferts financiers.

Partager ensuite le constat à l’international sur le rôle promotionnel des diasporas et identifier par la même occasion les pistes d’une politique conforme aux spécificités marocaines. Débattre enfin de la typologie des mécanismes promotionnels que la diaspora marocaine pourrait mettre à contribution pour s’activer dans la diplomatie économique. En effet, le potentiel expatrié comporte aussi des profils très influents dans le domaine de l’acte d’investir. Ils opèrent dans des multinationales, des sociétés financières et font aussi dans l’évaluation du risque pays. Et c’est à ce titre qu’ils seront mis à contribution, comme diplomates économiques mais surtout comme consultants pour mieux affiner la promotion extérieure du pays. « La diplomatie classique a vécu », dira Abou Ayoub.

Et la promotion économique n’est plus le monopole de l’Etat. L’idéal est donc de fonder des réseaux influents et d’ en faire des ambassadeurs efficaces. Surtout que le vécu actuel démontre que les atouts évoluent plus rapidement que l’image du pays. D’où la nécessaire synchronisation. Celle-ci s’affirmerait certainement dans la mise en place de relais formés de ces compétences et à même de mieux vendre l’image du Maroc. Et c’est l’objectif affiché de cette édition : mettre en place un « Moroccan net work ». Seulement, le potentiel demeure mal connu. Aucune investigation n’a été menée pour identifier les profils mobilisables et encore moins les pistes d’exploitation. Les Intégrales auront ainsi l’avantage de passer en revue les différents témoignages.

La DI se transforme en S.A

L’association les Intégrales de l’Investissement a été créée le 5 novembre 2004. Elle a pour mission la promotion des investissements étrangers. Elle a pris forme à la suite de la première conférence internationale organisée en 2003. Désormais « les Intégrales de l’Investissement » s’affirment comme l’acte fondateur d’une démarche de concertation planifiée par la Direction des Investissements. Laquelle direction sera transformée en société anonyme dans les semaines qui viennent, annonce Hassan Bernoussi.

L’Economiste - A. G.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transferts des MRE - Politique économique - Skhirat - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).