Recherche

Une ville espagnole inflige une grosse amende à la ville de Tanger

© Copyright : DR

10 mai 2022 - 18h20 - Monde - Par: A.P

La ville de Tanger, propriétaire du palais Álava-Esquível, doit à la mairie de Vitoria (nord de l’Espagne) une dette de 174 443 euros pour ne pas avoir entretenu cet immeuble.

Ce montant est la somme des amendes infligées à la municipalité de Tanger pour ne pas avoir pris en charge l’entretien du palais ni payé les taxes d’enlèvement des ordures et autres taxes, a rapporté lundi le conseiller municipal de Vitoria, César Fernández de Landa, précisant que le conseil va continuer à infliger les amendes jusqu’à atteindre le maximum de dix, avant d’engager la procédure d’expropriation.

Le conseil municipal a tenté à plusieurs reprises de reprendre la propriété Álava-Esquível, sans succès. Le gouvernement marocain devait céder le palais à l’Exécutif espagnol, au gouvernement basque ou à la mairie. Mais les relations diplomatiques tendues entre les deux pays a bloqué ce processus qui pourrait être relancé maintenant que les relations sont rétablies.

La propriété Álava-Esquível est entre les mains de la municipalité de Tanger depuis plus d’un siècle. Ricardo de Álava y Carrión, un descendant du général Álava, a parié sur la propriété dans un jeu de cartes et a perdu. Le palais a fini entre les mains d’Ignacio de Figueroa y Bermejillo, duc de Tovar, qui a en fait don à la municipalité de Tanger. Cette dernière l’a aménagé en appartements gérés par des intermédiaires de Vitoria.

Mots clés: Tanger , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact