Une ville espagnole inflige une grosse amende à la ville de Tanger

10 mai 2022 - 18h20 - Ecrit par : A.P

La ville de Tanger, propriétaire du palais Álava-Esquível, doit à la mairie de Vitoria (nord de l’Espagne) une dette de 174 443 euros pour ne pas avoir entretenu cet immeuble.

Ce montant est la somme des amendes infligées à la municipalité de Tanger pour ne pas avoir pris en charge l’entretien du palais ni payé les taxes d’enlèvement des ordures et autres taxes, a rapporté lundi le conseiller municipal de Vitoria, César Fernández de Landa, précisant que le conseil va continuer à infliger les amendes jusqu’à atteindre le maximum de dix, avant d’engager la procédure d’expropriation.

Le conseil municipal a tenté à plusieurs reprises de reprendre la propriété Álava-Esquível, sans succès. Le gouvernement marocain devait céder le palais à l’Exécutif espagnol, au gouvernement basque ou à la mairie. Mais les relations diplomatiques tendues entre les deux pays a bloqué ce processus qui pourrait être relancé maintenant que les relations sont rétablies.

La propriété Álava-Esquível est entre les mains de la municipalité de Tanger depuis plus d’un siècle. Ricardo de Álava y Carrión, un descendant du général Álava, a parié sur la propriété dans un jeu de cartes et a perdu. Le palais a fini entre les mains d’Ignacio de Figueroa y Bermejillo, duc de Tovar, qui a en fait don à la municipalité de Tanger. Cette dernière l’a aménagé en appartements gérés par des intermédiaires de Vitoria.

Tags : Tanger - Espagne

Aller plus loin

Lourde dette de Tanger envers une ville espagnole

La municipalité de Tanger continue d’accumuler ses dettes envers la mairie de Vitoria pour n’avoir pas entretenu le palais Álava-Esquívelet payé certaines taxes. Le montant de la...

Nous vous recommandons

Assaut de Melilla : la réaction « violente » de la police marocaine envers les migrants dénoncée

Quelques heures après l’assaut de migrants subsahariens à la frontière de Melilla avec le Maroc, plusieurs médias ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos montrant des corps de migrants entassés sur le sol. Ces images ont suscité une vague d’indignation...

L’Algérie, superpuissance sous-marine

La course à l’armement continue entre le Maroc et l’Algérie. Les forces armées algériennes disposent aujourd’hui de six sous-marins de dernière génération, tous acquis auprès de la Russie, son partenaire militaire privilégié. Les quatre derniers, des Kilo 636,...

MRE : puis-je introduire un bateau de plaisance au Maroc ?

Dans son Guide dédié aux Marocains résidant à l’Étranger (MRE), l’Administration des Douanes et des impôts indirects (ADII) évoque l’introduction des bateaux de plaisance. Voyons en détail les différentes questions qui peuvent être...

Saâd Lamjarred porte plainte

Le chanteur marocain Saâd Lamjarred a décidé de porter plainte contre le mensuel Jeune Afrique, pour de très graves accusations qui auraient été portées à son encontre.

L’Algérie prendrait-elle ses distances avec le Polisario ?

L’Algérie n’a pas convié le Polisario à prendre part à un forum sur la société civile dans la région arabe. Une preuve de la bonne disponibilité des autorités algériennes à faire des concessions en vue de la participation du Maroc au prochain Sommet arabe de...

Engrais : le Brésil demande l’aide du Maroc

Afin de réduire sa dépendance aux importations suite au conflit Russo-Ukrainien, le Brésil a sollicité par le Maroc, pour assurer son approvisionnement en engrais.

Vers la fin du gazoduc Maghreb-Europe ?

La tension qui prévaut entre le Maroc et l’Algérie pourrait provoquer la fin de la concession du gazoduc Maghreb-Europe (GME) reliant le pays voisin à l’Espagne. Si le royaume a donné sa position sur son renouvellement, Alger tarde à le faire. Sa position...

Un baron de la drogue arrêté à Tanger

Un autre présumé trafiquant de drogue a été arrêté à Tanger dans le cadre de l’enquête ouverte suite à la saisie de 12 tonnes de drogue et du crash d’un avion léger transportant de la drogue vers l’Espagne.

Maroc : les producteurs d’huile d’olive déçus

En pleine campagne oléicole, les producteurs marocains d’huile d’olive et d’olives de table se préparent à de faibles rendements. Les pertes cette année sont estimées à 30 %, en raison de la pluviométrie.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Le Haut-commissariat au plan (HCP) fait savoir que l’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré, au cours du mois de mars 2022, une hausse de 1,8 % par rapport au mois précédent.