Recherche

Vox veut faire payer au Maroc un mur à Sebta et Melilla

© Copyright : DR

1er avril 2019 - 22h10 - Monde

Le chef du parti d’extrême droite espagnol VOX veut ériger un mur autour des enclaves espagnoles, Ceuta et Melillia, dont les charges seraient supportées par le Maroc.

Selon les médias espagnols, Santiago Abascal, chef du parti d’extrême droite espagnol, VOX, aurait emboîté le pas à Donald Trump et proposé la construction d’un mur en béton autour des villes espagnoles du Nord du Maroc, Ceuta et Melillia, en vue d’arrêter le flux migratoire clandestin.

Abascal aurait en outre proposé la substitution de l’armée aux forces de sécurité pour surveiller les frontières pendant la période de construction. « le Maroc est celui qui nous envoie des vagues d’immigrés clandestins pour faire chanter l’Union européenne » , déclare t-il, voulant contraindre le royaume à prendre à sa charge les frais de construction du mur de sécurité.

Le chef de VOX va plus loin plus loin en appelant à un mur « anti-immigration » contre les migrants assistés en permanence par des ONG qui, selon lui, « collaborent avec les mafias et vont sur les côtes africaines pour collecter des marchandises humaines » .

Son objectif est de dresser un mur psychologique, une législation mettant fin à tout espoir de régularisation des situations des migrants dans les pays d’accueil et l’obtention, d’après lui automatique, des cartes d’assistance sociale et de santé.

Emanant du franquisme, avec des composantes catholiques et conservatrices, le parti d’extrême droite VOX a fait de ce projet son cheval de bataille, forçant son entrée au parlement régional d’Andalousie en décembre 2018.

Néanmoins, il est à noter que ce projet n’est pas du tout d’actualité au Conseil des ministres espagnol, qui vient d’adopter une mesure de suppression des fils barbelés au niveau de ces frontières.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact