Recherche

Des données de millions de musulmans vendues à l’armée américaine

© Copyright : DR

19 novembre 2020 - 09h00 - Société

Muslim Pro, une application téléchargée plus de 98 millions de fois, est accusé d’avoir vendu les données de ses utilisateurs à des courtiers. Une enquête menée par le média électronique Motherboard révèle que l’armée américaine fait partie de ses clients.

Le média affirme que l’armée américaine a acheté les données de Muslim Pro par l’intermédiaire d’un de ses courtiers en données. Selon l’enquête, Muslim Pro vend des données de localisation à un courtier tiers appelé X-Mode qui les transfère ensuite à des entrepreneurs du secteur de la défense. À leur tour, ils les fournissent au ministère de la Défense. Contactés par Business Insider, les représentants de Muslim Pro et de X-Mode, ainsi que le Pentagone n’ont jusque-là donné aucune réponse. Dans une déclaration à Motherboard, X-Mode laisse entendre que les données échangées avec les entrepreneurs militaires sont « principalement destinées à trois utilisations : la lutte contre le terrorisme, la cybersécurité et la localisation de futurs foyers de contamination au Covid-19 ».

L’enquête « met en évidence l’opacité de l’industrie des données de localisation et le fait que l’armée américaine, qui a déjà tristement utilisé des données de localisation pour cibler les frappes de drones, achète l’accès à des données sensibles ». "De nombreux utilisateurs des applications impliquées dans la chaîne d’approvisionnement de données sont musulmans, ce qui n’est pas anodin car les États-Unis (…) ont tué des centaines de milliers de civils lors d’opérations militaires au Pakistan, en Afghanistan et en Irak, indique Motherboard.

Les défenseurs de la vie privée voient d’un mauvais œil cette pratique. Lundi, le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) a fermement condamné le fait que le gouvernement américain ait utilisé des données personnelles provenant d’applications islamiques « pour cibler la communauté musulmane ici et à l’étranger ». Il exige du Congrès américain l’ouverture d’une « enquête publique approfondie ». De leur côté, les sociétés de données et leurs partenaires, eux, assurent que les mouvements des personnes étaient anonymisés et pas directement liés à leur identité. Sauf que certaines études montrent que l’anonymat pourrait être ôté facilement et que les informations peuvent être reliées à des individus.

Mardi, Muslim Pro s’est prononcé sur le sujet. « Les médias rapportent que Muslim Pro a vendu des données personnelles de ses utilisateurs à l’armée américaine. C’est incorrect et faux. Muslim Pro s’engage à protéger et à sécuriser la vie privée de ses utilisateurs. C’est une question que nous prenons très au sérieux », indique l’équipe dans un communiqué. « Nous avons été ouverts et transparents au sujet des données que nous collectons, stockons et traitons parce que la confiance de millions de frères et sœurs de la oumma placée chaque jour dans Muslim Pro signifie tout pour nous », se défendent ses responsables.

Mots clés: États-Unis , Enquête

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact