Mustapha Ramid renonce à sa démission du Parlement

1er juillet 2010 - 15h13 - Maroc - Ecrit par : L.A

Mustapha Ramid, membre du secrétariat général du Parti Justice et Développement (PJD) qui avait annoncé sa démission du Parlement lundi, a fini par se rétracter mercredi.

"J’ai renoncé à ma démission lorsque j’ai constaté que tous les membres dirigeants de mon parti n’y étaient pas favorables et ils ont pu finalement me convaincre", a expliqué Mustapha Ramid sur ce volteface lors d’une conférence de presse à Rabat.

Lundi, le président du groupe du PJD à la première chambre du parlement avait décidé de démissionner du Parlement pour protester contre "la marginalisation que subit cette institution au niveau de ses attributions et pouvoirs".

Sujets associés : Elections - Parti de la Réforme et du Développement - Mustapha Ramid

Ces articles devraient vous intéresser :

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

FRMF : Fouzi Lekjaa en lice pour un troisième mandat

Sauf coup de théâtre, Fouzi Lekjaa a toutes les chances d’être reconduit à la tête de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) lors de la prochaine assemblée générale.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.