Recherche

Un présumé meurtrier en cavale au Maroc acquitté à Nancy

© Copyright : DR

20 février 2021 - 17h00 - Société - Par: S.A

Parti au Maroc après l’assassinat de Khaled Arbouze le 30 avril 2016 à Nancy, Farès Ettaki a été acquitté. D’autres accusés jugés pour meurtre ou complicité ont été déclarés non coupables, échappant ainsi à des peines allant jusqu’à 22 ans de réclusion réclamées par le parquet général.

Série d’acquittements prononcés dans l’affaire de l’assassinat de Khaled Arbouze. Les 10 accusés jugés pour meurtre ou complicité n’ont pas été reconnus coupables. Les deux accusés présentés par la chambre de l’instruction mais aussi le parquet général comme les tueurs, ont été acquittés, rapporte L’Est républicain. Farès Ettaki, en cavale au Maroc, et Billy Mangin dont l’ADN avait été retrouvé dans le Berlingo ayant servi à la surveillance de la victime n’ont pas été reconnus coupables de complicité. Les deux accusés ont écopé des peines respectives de sept ans et cinq ans d’emprisonnement pour le délit d’association de malfaiteurs.

Fouad Ziad, Ismaïl Arahal et Mohamed Benabdallah, tous trois jugés pour cette même complicité d’assassinat, ont également été acquittés. Mais Arahal a été condamné pour « association de malfaiteurs ». Son ADN avait été aussi retrouvé dans le Berlingo. Jugés pour cette infraction, Mandossa Mendy, Cédric Theisen et Mohamed Ajdal ont également été condamnés. Ziad a écopé d’un an de prison. Une arme avait été trouvée chez lui. Quant à Sébastien Leduc et Aurélie C., soupçonnés d’avoir aidé Farès Ettaki dans sa fuite et poursuivis pour « soustraction de criminel aux recherches et à l’arrestation », ils ont été également acquittés. Le parquet général peut interjeter appel dans 10 jours.

Mots clés: France , Nancy , Homicide

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact