Après 10 ans de cavale au Maroc, il revient en France pour « payer sa dette »

23 mai 2021 - 15h30 - France - Ecrit par : S.A

Rentré en France après près de 10 ans de cavale au Maroc, Ilyas Ameur, impliqué dans le braquage du Forum de l’Or en 2011 à La Garde, a comparu devant la cour d’assises du Var, vendredi. L’homme est passé aux aveux.

« Oui, je reconnais avoir participé à ce vol à main armée. Je me suis rendu, car c’est pas une vie d’être en cavale. On stagne, on a des remords… Je suis là pour payer ma dette et m’excuser auprès des victimes », avoue Ilyas Ameur, lors de son procès devant la cour d’assises du Var. Il a mis fin à sa cavale en août 2020 en quittant le Maroc pour la France. Le tribunal l’avait condamné par défaut à 15 ans de réclusion criminelle en décembre 2013, fait savoir Le Télégramme. Une trace ADN a été retrouvée dans une manche d’une veste abandonnée sur le siège d’une Mercedes volée. Le groupe avait utilisé cette voiture pour quitter le centre commercial.

Les faits s’étaient déroulés le 28 septembre 2011. Le repenti, Jonathan Lacroix, Tayeb Hachaichi et Yannis Hadji avaient braqué le Forum de l’Or à La Garde. « Mon rôle était de mettre les bijoux dans le sac. Je n’avais pas d’arme. Seul Tayeb Hachaichi en avait une, une kalachnikov. Quand j’ai mis ma main dans la vitrine pour rafler les bijoux, le double vitrage s’est relevé…  », raconte-t-il.

Un malfaiteur avait asséné un violent coup de pied à la gorge à un employé de la bijouterie, pour exprimer son mécontentement face au maigre butin récolté. « Je crois que c’est Yannis Hadji qui avait fait cela », se souvient l’accusé. Une déclaration confirmée par l’intéressé, aujourd’hui en détention dans le cadre d’une autre affaire.

« Ma participation à ce braquage s’est décidée au dernier moment. Je venais d’avoir un accident avec la moto d’un ami, et je lui devais 6 000 euros. Une connaissance m’a donc proposé de faire ce coup à sa place. Il voulait me rendre service, mais en fait c’était un cadeau empoisonné…  », poursuit l’ancien fugitif.

Sujets associés : France - Droits et Justice - Procès - Vol

Aller plus loin

Un présumé meurtrier en cavale au Maroc acquitté à Nancy

Parti au Maroc après l’assassinat de Khaled Arbouze le 30 avril 2016 à Nancy, Farès Ettaki a été acquitté. D’autres accusés jugés pour meurtre ou complicité ont été déclarés non...

Après 15 ans de cavale au Maroc, un Français rattrapé par la justice de son pays

La cour d’assises du Finistère a condamné, jeudi dernier, un Breton qui avait fui au Maroc en 2006 à 15 ans de prison pour des viols sur sa fille et sa nièce.

Après 14 ans de cavale, un Français interpellé à Casablanca

Interpol a procédé à l’interpellation d’un dangereux narcotrafiquant français d’origine marocaine à Casablanca après 14 ans de cavale. Il lui est reproché son appartenance à un...

Le baron de la drogue Reda Abakrim arrêté au Maroc après 13 ans de cavale

Après 13 ans de cavale, Reda Abakrim, le principal suspect dans l’assassinat de Brahim Hajaji dans la cité de La Coudraie de Poissy a été interpellé le 22 décembre 2020 à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...