Un sous-marin pour le Maroc ?

15 février 2024 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Navantia n’aurait reçu aucune commande de la part des autorités marocaines pour la construction de sous-marins au profit de la Marine royale marocaine.

« Le Maroc souhaite acquérir des sous-marins à long terme et a déjà consulté les principaux industriels tels que ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) en Allemagne, Navantia en Espagne et Naval Group en France », annonçait il y a quelques semaines le journal français La Tribune dans un long article sur l’importante acquisition d’armes de pointe par le Maroc auprès des États-Unis, d’Israël, de la France et de l’Espagne au cours de ces dernières années.

Apparemment, l’information n’est pas vérifiée. Selon un porte-parole de Navantia contacté par El Confidencial Digital, le Maroc n’a pas commandé de sous-marins au constructeur espagnol. Dans sa volonté de devenir une puissance militaire au Maghreb, le Maroc avait lancé un appel d’offres pour la construction de deux patrouilleurs, et a commencé depuis 2019 à manifester son intérêt pour l’acquisition d’au moins un sous-marin.

À lire : Espagne : le gouvernement « harcelé » sur la supposée vente d’un sous-marin au Maroc

Le royaume a déjà acheté plusieurs frégates au profit de la Marine royale et son projet d’acquisition de sous-marins, s’il est avéré, devrait bouleverser l’équilibre naval dans le détroit de Gibraltar, en Méditerranée occidentale et dans des îles Canaries.

L’Espagne dispose de deux sous-marins de classe S-70 et a déjà lancé la construction de nouveaux S-80 dont le premier modèle pourrait être mis en service en octobre de cette année. L’Algérie, grande rivale du Maroc, possède quant à elle pas moins de six sous-marins et s’apprête à en réceptionner deux autres commandés à la Russie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Forces Armées Royales (FAR) - Marine Royale Marocaine

Aller plus loin

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que...

L’Espagne nie la vente d’un sous-marin au Maroc pour un euro

Le sénateur de Compromís, Carles Mulet, a interpelé le gouvernement espagnol sur la supposée vente au Maroc du sous-marin Tramontana « pour un euro », annoncée par une certaine...

Espagne : le gouvernement « harcelé » sur la supposée vente d’un sous-marin au Maroc

Le sénateur de Compromís, Carles Mulet (encore lui !), a adressé une série de questions au gouvernement au sujet d’une vente du sous-marin Tramontana (S-74) au Maroc « pour 1...

Le patrouilleur Navantia bientôt livré au Maroc

La société espagnole Navantia poursuit la construction d’un patrouilleur de dernière génération au profit du Maroc. Le Avante 1800, dont le développement a démarré depuis plus...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

L’armée marocaine reçoit de nouveaux hélicoptères

Airbus s’apprête à livrer aux Forces armées royales (FAR) marocaines ses deux premiers H135M destinés à la formation, au transport et au sauvetage.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.