Un Noël signé Chamakh

18 décembre 2008 - 17h17 - Sport - Ecrit par : L.A

Le secret avait bien été gardé jusqu’au dernier moment. Par un mercredi après-midi pluvieux, les éducateurs du football-club Barsac-Preignac 02 ont pris la décision d’annuler la séance d’entraînement de l’école de football. Mais, à la place, les gamins ont eu l’heureuse surprise d’accueillir Marouane Chamakh, pour une visite inattendue sur les coups de quatre heures de l’après-midi.

L’attaquant des Girondins dispose d’un peu de temps libre après la séance d’entraînement du matin au Haillan. Tenue simple et décontractée, en sweat et en jean. Une image qui colle bien au caractère du personnage affable, souriant et disponible. Un vrai bonheur pour tous ces enfants qui entourent leur idole, pour une séance de photos souvenir et une série de dédicaces.

Génération de fans

« J’ai la chance de bien connaître Marouane. Quand je lui ai proposé de venir à Barsac, il a tout de suite accepté », concède Philippe Meynard, le maire de la commune tout heureux d’offrir le plus beau des cadeaux au club de foot local auxquels sont venus se joindre les enfants du club voisin et ami, l’Olympique de Cérons. Photos, maillots, écharpes, posters jusqu’à la paire de crampons et même la carte de bus : les enfants ne veulent pas repartir sans un paraphe du joueur bordelais, à qui ils tendent toutes sortes d’effets personnels.

Un peu intimidés, certains se risquent quand même à lui poser une ou deux questions et lui demander par exemple « si tout se passe bien avec son compère Yoann Gourcuff sur le terrain ». Marouane esquisse un sourire confiant. Face à tous ces enfants, il se revoit sans doute quelques années en arrière, lorsqu’il était lui-même un petit garçon : « Je me souviens qu’à leur âge, j’étais fan et supporter des Girondins de Bordeaux, l’année de leur titre de champion de France en 98-99. Mes joueurs préférés étaient Micoud, Wiltord, Ramé et Bénarbia ».

Retour aux sources

En discutant avec Marouane Chamakh, ce que l’on retient, tout de suite, c’est sa simplicité. En venant ici à Barsac, comme il l’avait fait juste auparavant à Lormont, l’attaquant des Girondins, a le sentiment de retrouver ses bases : « C’est vrai que j’ai commencé à jouer dans un petit club, à Aiguillon en Lot-et-Garonne. »

« D’ailleurs, j’y reviens fréquemment voir mes frères. Cette année, l’équipe première joue la montée en promotion de ligue. Ils s’éclatent, et c’est formidable ». Pour sa part, Marouane mène plutôt bien son bout de chemin, sous le maillot au scapulaire : « Si on fait le bilan, nous sommes troisièmes ex-aequo en championnat. Nous sommes en course en Coupe de la Ligue, nous avons joué dans la ligue des Champions et sommes en lice en Coupe de France, c’est plutôt pas mal. À titre personnel, je suis assez satisfait aussi. Peut-être, ai je besoin d’être plus présent dans les passes décisives et devant le but. Mais vous savez, on vit au jour le jour. »

Source : Sud Ouest - Pierre Lascourreges

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marouane Chamakh - Football - Enfant

Ces articles devraient vous intéresser :

PSG - Newcastle : les notes d’Achraf Hakimi par la presse sportive

Le PSG a fait match nul mardi contre l’équipe de Newcastle. Les Parisiens ont réussi à égaliser sur un pénalty transformé par Kylian Mbappé dans les dernières minutes de la rencontre. Voyons ce qu’a pensé la presse sportive de la prestation de Marocain...

Le FC Séville cherche toujours un club pour Youssef En-Nesyri

L’international marocain Youssef En-Nesyri pourrait quitter le FC Séville cet hiver. Le club a clairement exprimé son désir de profiter des belles performances qu’il a réalisées en Coupe du monde avec le Maroc, pour réaliser une jolie vente et...

Coup dur pour Noussair Mazraoui ... et le Maroc

Nouveau coup dur pour l’équipe du Maroc qui vient, encore une fois, de perdre le joueur Noussair Mazraoui, sorti sur blessure lors du match du Bayern MUnich contre Bochum.

Un petite porte de sortie pour Selim Amallah

En disgrâce avec le Standard de Liège, qui l’a mis à l’écart après sa décision de quitter le club, l’international marocain Selim Amallah pourrait trouver une porte de sortie cet hiver. Après sa remarquable prestation au Mondial 2022, le milieu...

Walid Regragui sanctionné sévèrement par la CAF, le Maroc conteste

La Fédération Royale Marocaine de Football a contesté la décision de la Confédération Africaine de Football concernant Walid Regragui, l’entraîneur de l’équipe du Maroc.

Le message de Walid Regragui aux joueurs absents au Qatar

Après la participation du Maroc au mondial, le coach Walid Regragui s’est adressé aux joueurs de la sélection nationale qui n’ont pas été convoqués pour l’aventure qatarie.

Achraf Hakimi : le PSG prêt à casser la tirelire

Face à la perte de Kylian Mbappé, qui a rejoint le Real Madrid, le Paris Saint-Germain se tourne vers l’avenir et la prolongation de l’un de ses piliers : Achraf Hakimi. Le latéral droit marocain, sous contrat jusqu’en juin 2026, est dans le viseur du...

Coupe du monde 2030 : Fouzi Lekjaa chargé de la candidature du Maroc

Le roi Mohammed VI a décidé de nommer, Fouzi Lekjaa, actuel ministre délégué chargé du Budget, président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), président du Comité chargé de la Candidature du Maroc au Mondial 2030 de Football.

Azzedine Ounahi au coeur d’une polémique

Le milieu central de l’Olympique de Marseille Azzedine Ounahi figure sur la liste des 25 joueurs convoqués pour les matchs internationaux de novembre que s’apprête à disputer le Maroc alors qu’il est à l’écart du groupe olympien depuis près quelques...

Sofyan Amrabat devra trouver un autre club

L’aventure de Sofyan Amrabat à Manchester United pourrait prendre fin plus rapidement que prévu. Le club anglais envisage, apparemment, de ne pas prolonger le séjour de Sofyan Amrabat au-delà de la saison actuelle.