Des nouveaux radars sur les routes marocaines

29 février 2024 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA) a déployé ses premiers radars embarqués dans la région de Fès-Meknès. L’objectif : lutter contre les excès de vitesse, principale cause d’accidents mortels dans la région.

Ce nouveau radar mobile est embarqué à bord d’un véhicule banalisé. Il permet de contrôler la vitesse en temps réel, aussi bien en ville que sur route, grâce à des technologies de dernière génération.

Le radar embarqué est capable de détecter plusieurs types d’infractions, dont les excès de vitesse, le non-respect du nombre de passagers autorisés et le défaut de port de la ceinture de sécurité. Il peut également lire instantanément les plaques d’immatriculation et fonctionne dans les deux sens de circulation. Sa batterie intelligente lui confère une grande autonomie, lui permettant de couvrir de larges zones.

A lire : Des radars « nouvelle génération » sur les routes marocaines

La NARSA espère que ce nouveau dispositif permettra de réduire le nombre d’infractions routières, la vitesse moyenne et, par conséquent, le nombre d’accidents liés à la vitesse.

L’opération de Fès-Meknès s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme national. La NARSA a acquis 15 radars embarqués qui seront installés progressivement sur l’ensemble du territoire.

L’objectif final est d’améliorer la sécurité routière et de sauver des vies. L’utilisation de radars embarqués s’inscrit dans une stratégie globale de prévention et de sensibilisation des automobilistes aux dangers de la vitesse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Autoroutes marocaines - Radars Maroc

Aller plus loin

Des radars « nouvelle génération » sur les routes marocaines

Le gouvernement marocain a déployé des centaines de radars dans différentes régions du royaume, afin de lutter plus efficacement contre l’insécurité routière et développer des...

Marocains, préparez-vous à de nouveaux radars

Le ministre des Transports, Mohamed Abdeljalil, a annoncé l’installation de 690 radars fixes sur l’ensemble du territoire à l’horizon 2024, pour faire face à l’ampleur des cas...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Combien coûte la Lamborghini Urus du rappeur marocain Morad ?

Le rappeur marocain Morad a été récemment aperçu dans les rues du Maroc à bord d’une Lamborghini Urus, une SUV de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

Voici les marques de voiture les plus vendues au Maroc

Le marché automobile marocain se reprend après quelques mois d’accalmie avec une augmentation de 22,01 % par rapport à l’année précédente, selon les données de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Le marché automobile marocain a connu un début d’année 2024 en demi-teinte, avec une croissance encourageante en janvier suivie d’une baisse inattendue en février.

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Autoroutes du Maroc : les projets votés pour 2024

Le budget d’Autoroutes du Maroc a été voté lors du conseil d’Administration qui s’est réuni sous la présidence de Monsieur Nizar BARAKA, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, en date du 19 décembre 2023. En voici les conclusions :

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.