Recherche

Les nuits du Ramadan sont de retour dans les Instituts français du Maroc

© Copyright : DR

4 mai 2019 - 13h00 - Culture

« Les nuits du Ramadan » organisées chaque année par l’Institut français du Maroc (IFM) sont de retour, pour accompagner, du 9 au 14 mai prochains, le mois sacré du Ramadan. Plusieurs têtes d’affiches sont déjà annoncées pour cet événement musical unique, qui n’entend pas se dérober à sa traditionnelle effervescence.

Plusieurs villes du royaume accueilleront du 9 au 14 mai 2019, cet événement musical qui au fil du temps a pu s’intégrer pleinement dans les habitudes des populations. Cette année, Les Nuits du Ramadan parcourront 12 villes, à savoir, Agadir, Casablanca, El Jadida, Essaouira, Fès, Kénitra, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Tanger et Tétouan.

Une vingtaine de concerts sont prévus pour le bonheur des populations de ces différentes villes. Au menu, outre les sonorités marocaines en vogue telles que le Gnaoua ou le Chaabi, par exemple, la manifestation propose une programmation bien étoffée et qui s’ouvre à d’autres musiques du monde dont on peut retenir entre autres, le reggae, le bikutsi, la bossa nova, de la fanfare et les fusions musicales.

Une conférence de presse donnée le jeudi 2 avril à l’Institut français de Casablanca a permis à sa directrice, Clélia Chevrier Kolačko et son homologue d’El Jadida, Anne-Marie Thuillier, de détailler la programmation de cette édition 2019 des Nuits du Ramadan. Il en ressort plusieurs têtes d’affiche qui animeront l’événement. On peut retenir, Elida Almeida, jeune talent de la musique capverdienne et lauréate du Prix Découverte Rfi 2015, le duo Aziz Sahmaoui et Hassan Boussou qu’on ne présente plus. Mais également, l’artiste algérien Ahmed Djamil Ghouli alias Djam, rendu célèbre grâce à son titre « H’chich ou pois chiche », Lornoar, la fine fleur de la musique camerounaise, et la festive Fanfare Couche-Tard. En somme, des artistes bien choisis pour garantir au public, un florilège d’émotions.

Evénement culturel majeur au Maroc, « Les Nuits du Ramadan » ont vu le jour à El Jadida en 2007, avant de s’étendre à tout le réseau de l’Institut français du Maroc (IFM) à partir de 2012.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact