Recherche

Prison avec sursis pour le journaliste marocain Omar Radi

© Copyright : DR

18 mars 2020 - 05h00 - Société

Interpellé fin décembre pour "outrage à magistrat", le journaliste marocain Omar Radi vient d’être condamné à la prison avec sursis par la Cour pénale d’Ain Sebaa à Casablanca.

Ce mardi 17 mars, le verdict est tombé pour celui qui avait dénoncé sur Twitter la lourde condamnation des détenus du Hirak du rif. Le mis en cause a écopé d’une peine de 4 mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 500 dirhams.

Dans une déclaration à l’AFP, Omar Radi a confié : "Je m’attendais à ce que les poursuites soient annulées. Ce procès n’a pas lieu d’être, c’est une atteinte à ma liberté d’expression".

Les tribunaux étant fermés au Maroc depuis lundi, dans le cadre des mesures préventives mises en place pour endiguer l’épidémie du Coronavirus, le journaliste a été informé du verdict par le biais de son avocat.

Mots clés: Casablanca , Hirak - Manifestations à Al hoceima , Omar Radi

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact