Maroc : Omar Radi et Soulaiman Raïssouni en grève de la faim

7 décembre 2020 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les journalistes marocains Omar Radi et Soulaiman Raïssouni ont décidé d’observer une grève de la faim de 24 heures, le 10 décembre, journée mondiale des droits de l’Homme, pour protester contre le maintien de leur détention provisoire sans procès.

Dans un appel lancé dimanche 6 décembre, les deux journalistes disent avoir pris cette décision afin de «  protester contre leur maintien en détention provisoire mais aussi d’exprimer leur solidarité avec tous les détenus politiques d’opinion, et tous les mouvements sociaux  ». Ils affirment être «  arbitrairement détenus à la prison d’Oukacha d’Ain Sebaâ, depuis maintenant plusieurs mois  », et clament leur innocence «  face à des accusations fabriquées  ».

Dans leur message, les deux journalistes «  appellent diverses organisations politiques, de défense des droits humains et syndicaux à mettre leur siège dans les différentes villes du pays à la disposition de ceux qui souhaitent entamer une grève de la faim, en tenant compte des mesures de précautions et des exigences de l’état d’urgence sanitaire  ».

Les deux détenus ont par ailleurs exprimé leur solidarité avec tous les reporters et défenseurs des droits humains détenus en Égypte, en Algérie…

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Procès - Prison d’Oukacha - Omar Radi

Aller plus loin

Rabat : la police disperse une manifestation de soutien aux journalistes Radi et Raïssouni

La police marocaine a dispersé vendredi à Rabat, une manifestation de jeunes qui exigeaient la libération des journalistes Omar Radi et Soulaiman Raïssouni, tous deux en...

Message poignant de la mère d’Omar Radi à son fils, en prison

Au nombre des réactions qui viennent de toutes parts pour soutenir le journaliste Omar Radi, en détention depuis quelques jours, celle de sa mère est la plus poignante. Dans un...

Le procès de Souleiman Raissouni reporté au 2 mars

Après une première audience tenue mardi, la Chambre criminelle près la cour d’appel de Casablanca a reporté le procès du journaliste Souleiman Raissouni au 2 mars, pour laisser...

Souleiman Raissouni maintenu en détention

Souleiman Raissouni, rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum, poursuivi pour « viol » d’un jeune homme et de sa « séquestration » restera en détention. Ainsi en a décidé...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...