Soulaiman Raïssouni placé en détention

26 mai 2020 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Soulaiman Raïssouni séjourne depuis lundi matin à la prison d’Oukacha, en attendant les résultats de l’enquête détaillée qui déterminera son implication ou non dans un attentat à la pudeur, avec violence et séquestration, conformément aux articles 485 et 43 du code pénal.

Selon une source bien informée, "le mis en cause a été déféré lundi matin, par la police judiciaire de Casablanca, devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca qui l’a soumis, à son tour, au juge d’instruction de la même cour". C’est dans le cadre d’une enquête au sujet d’un attentat à la pudeur, consommé avec violence et séquestration, suite à une plainte déposée par une personne, rapporte la MAP.

Selon la même source, l’audience débutera le jeudi 11 juin 2020.

Sujets associés : Enquête - Prison d’Oukacha - Code pénal marocain - Séquestration - Arrestation

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Des ennuis judiciaires pour le journaliste Soulaiman Raïssouni

Le journaliste Soulaiman Raïssouni, directeur de la rédaction du quotidien Akhbar Alyoum a été interpellé devant son domicile à Casablanca, puis placé en garde à vue, vendredi 22...

Maroc : Omar Radi et Soulaiman Raïssouni en grève de la faim

Les journalistes marocains Omar Radi et Soulaiman Raïssouni ont décidé d’observer une grève de la faim de 24 heures, le 10 décembre, journée mondiale des droits de l’Homme, pour...

Maroc : une mineure disparue à Fès retrouvée

La mineure de 15 ans portée disparue à Fès a été retrouvée. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville ont interpellé, dimanche, l’individu qui l’aurait...

Soulaiman Raissouni bénéficie de bonnes conditions de détention

Contrairement aux allégations de la famille du détenu Soulaiman Raissouni, poursuivi pour attentat à la pudeur avec violence et séquestration, la direction de la prison locale...

Nous vous recommandons

Enquête

Casablanca : la police relance l’enquête sur un décès

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a ordonné sur la base d’éléments publiés sur les réseaux sociaux une enquête approfondie sur les circonstances d’un accident ayant causé la mort d’un jeune homme et la blessure de son ami, ainsi qu’un...

Espagne : comment la police a retrouvé le meurtrier d’un Marocain abattu à Torremolinos

La police de Malaga enquête sur le meurtre d’Ahmed Azim, 35 ans, un vendeur ambulant marocain, tué le 19 avril 2021 dans la rue Buen Consejo à Torremolinos. Au départ, la police penchait pour un règlement de comptes entre narcotrafiquants. Mais il n’en est...

Maroc : l’État a soulagé 2/3 des ménages touchés par la crise

Selon une enquête réalisée par le Haut-commissariat au plan (HCP), quelque 6 millions de Marocains, soit deux tiers des ménages touchés par la crise du Covid-19, ont bénéficié de l’aide publique.

Double homicide en moins de 24h à Tanger

La ville de Tanger a enregistré deux meurtres jeudi et vendredi. Il s’agit de deux hommes, âgés respectivement de la cinquantaine et la trentaine, mortellement poignardés en moins de 24h.

Après le suicide de Yassine Rachid, sa famille exige une enquête

Le suicide de Yassine Rachid, un jeune médecin résident au CHU de Casablanca, a suscité une vague de réactions au Maroc. Le ministère de la Santé a diligenté une enquête interne au CHU, mais la famille du défunt exige l’ouverture d’une enquête judiciaire pour...

Prison d’Oukacha

Le chirurgien Hassan Tazi reste en prison

La chambre de conseil de la cour d’appel de Casablanca a rejeté la demande de mise en liberté provisoire déposée par les avocats du chirurgien plasticien Hassan Tazi.

Omar Radi : ouverture du procès en appel

Le journaliste Omar Radi, condamné à six ans de prison sera à nouveau devant le juge ce jeudi, dans le cadre de son procès en appel.

Maroc : le roi des boissons alcoolisées en prison

L’opération « mains propres » menée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) vient d’enregistrer ses premières poursuites judiciaires. Le roi des boissons alcoolisées frelatées et deux de ses complices sont derrière les barreaux et attendent de...

Voici la date du procès du MRE des USA interpellé pour outrage aux institutions

Le tribunal de première instance de Casablanca a décidé, jeudi dernier, de reporter au 11 mars prochain le procès du ressortissant américain d’origine marocaine. Le dénommé «  3roubi fi merikan  » est poursuivi en détention provisoire pour outrage aux...

Dr Hassan Tazi cherche à se disculper et accuse sa femme

L’affaire du Dr Hassan Tazi, célèbre chirurgien casablancais, incarcéré à la prison d’Oukacha pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse se poursuit. Le médecin tient sa femme et son frère pour responsables de ce qu’il s’est passé dans sa...

Code pénal marocain

L’Observatoire national de la criminalité attend le décret pour être opérationnel

Le Maroc dispose déjà d’un organisme à même de combattre le crime sous toutes ses formes. Il s’agit de l’observatoire national de la criminalité, qui, selon le ministre de la Justice, attend d’être régi par un décret de...

Maroc : doit-on appliquer la peine de mort aux pédophiles et violeurs ?

Le viol et le meurtre du jeune Adnane à Tanger a poussé de nombreux Marocains à exiger que la justice applique la peine de mort à la personne qui serait reconnue coupable de ce crime atroce. Bien que choquée par la nature du crime, la présidente du...

Une première au Maroc : un couple poursuivi pour adultère, acquitté

Le tribunal de première instance de Zagora a rendu un jugement qui donne de la matière au grand débat sur la liberté des relations sexuelles hors mariage et les libertés individuelles en général. Il a acquitté un couple vivant en concubinage alors qu’il...

Outrage à magistrat : un jeune homme encourt une lourde peine

Un jeune homme sera déféré le 8 décembre prochain devant le tribunal de première instance de Safi, pour «  outrage et injures envers un agent d’autorité pendant l’exercice de sa fonction  ».

Ramadan : les Marocains divisés sur les dé-jeûneurs

Le débat sur l’article 222 du Code pénal marocain resurgit après l’arrestation de plusieurs jeunes qui rompaient le jeûne du ramadan mercredi dernier dans un café à Casablanca.

Séquestration

Des Marocains "vendus" en Espagne

Un réseau roumain vient d’être démantelé par la police espagnole. Il exploitait les migrants clandestins, surtout marocains, qu’ils "vendait" pour la somme de 3000 euros.

Casablanca : fin de cavale pour le violeur au triporteur

Recherché pour kidnapping, séquestration et le viol de deux femmes, un individu qualifié de dangereux criminel a été arrêté par les éléments de la police de Mediouna et de Tit Mellil. Cela s’est produit mercredi dernier lors d’une course-poursuite sur les...

Maroc : l’homme aux 40 avis de recherche de la police enfin arrêté en mauvais état

Le baron de la drogue dénommé El Ouazzani est tombé dans les filets des éléments de la Gendarmerie royale de Benslimane, vendredi dernier. Celui qui faisait l’objet de 40 avis de recherche locaux et nationaux, était aussi poursuivi pour trafic de...

Le procès en appel de Soulaimane Raïssouni à nouveau reporté

Le procès en appel du journaliste Soulaimane Raissouni, en prison depuis plusieurs mois, a été reporté au 17 novembre prochain.

Deux individus dangereux recherchés par la police belge

À la demande du parquet fédéral, la police belge a lancé un avis de recherche pour tenter de retrouver deux individus soupçonnés d’avoir séquestré et torturé un homme durant des jours. Ils pourraient se rendre au...

Arrestation

Espagne : un Marocain devra payer 7,2 millions d’euros pour trafic d’anguilles

Le tribunal correctionnel d’Algésiras a condamné un Marocain à un an et trois mois de prison et à payer une amende de 7,2 millions d’euros au Conseil de l’Andalousie pour avoir tenté de faire passer 65 kilos d’anguilles au...

Interpellation violente du rappeur Moha La Squale à Paris (vidéo)

Le rappeur français Moha La Squale, Mohamed Bellahmed (à l’état civil) a été interpellé vendredi 19 juin dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Cette arrestation musclée est aujourd’hui décriée.

Arrestation du présumé auteur du carnage de Salé : comment le Maroc a aidé l’Espagne

Le Maroc a, à travers la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), fourni à l’Espagne des renseignements qui l’ont aidée à arrêter le présumé auteur du carnage d’une famille à Salé.

Interpellation d’un Marocain pour apologie du terrorisme en Espagne

Un individu de nationalité marocaine a été interpellé jeudi dans la région de Barcelone. Il lui est reproché des "crimes liés à l’apologie du terrorisme et de la haine".

Un faux avocat démasqué et arrêté au tribunal de Berrechid

Alors qu’il se faisait passer pour un avocat, un individu a été démasqué puis arrêté au tribunal de première instance de Berrechid. Il a réussi à escroquer plusieurs personnes.