Soulaiman Raissouni bénéficie de bonnes conditions de détention

9 janvier 2021 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Contrairement aux allégations de la famille du détenu Soulaiman Raissouni, poursuivi pour attentat à la pudeur avec violence et séquestration, la direction de la prison locale Ain Sebaâ 1 a indiqué que le prévenu est placé dans une cellule d’isolement à sa demande, dotée de toutes les conditions sanitaires. Depuis son isolement, le mis en cause n’a présenté aucune plainte au sujet de ses conditions de détention.

Dans un post sur son compte Facebook, Khouloud Mokhtari, épouse de l’éditorialiste d’Akhbar Al Yaoum a déclaré que son mari souffrait de conditions de détention déplorables dans une petite cellule à la merci du froid, de l’humidité et des moisissures propices aux déclenchements de maladies respiratoires.

En réponse à ce post, la direction de la prison a précisé qu’il s’agit plutôt d’une cellule d’isolement de 8m², disposant de la lumière, la ventilation et d’un sanitaire, ainsi que d’une machine à laver et d’un téléviseur numérique terrestre.

Cette cellule se trouve dans un quartier réservé aux prisonniers qui poursuivent leurs études dans différents cycles. Selon la même source, cette campagne menée par les membres de la famille du détenu et autres, vise à lier la situation de l’éditorialiste incarcéré, à celle du détenu Nasser Zefzafi, ancien pensionnaire, interpellé dans le cadre des événements d’Al-Hoceima.

Aussi, vise-t-elle à porter atteinte à l’image du Maroc, à travers la diffusion de « faits » inventés de toute pièce afin de faire croire à l’opinion publique qu’au sein de cet établissement pénitentiaire prévalent des conditions de détention inappropriées.

Sujets associés : Droits et Justice - Prison

Aller plus loin

Soulaiman Raïssouni placé en détention

Soulaiman Raïssouni séjourne depuis lundi matin à la prison d’Oukacha, en attendant les résultats de l’enquête détaillée qui déterminera son implication ou non dans un attentat...

Souleiman Raissouni maintenu en détention

Souleiman Raissouni, rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum, poursuivi pour « viol » d’un jeune homme et de sa « séquestration » restera en détention. Ainsi en a décidé...

Le procès de Souleiman Raissouni reporté au 2 mars

Après une première audience tenue mardi, la Chambre criminelle près la cour d’appel de Casablanca a reporté le procès du journaliste Souleiman Raissouni au 2 mars, pour laisser...

Accusée de maltraiter Soulaimane Raissouni, la DGAPR se défend

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) ne se reconnait pas dans les accusations de maltraitance à l’encontre de Soulaimane Raissouni...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.