Soulaiman Raissouni reste en prison jusqu’en septembre

22 juillet 2020 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Accusé d’«  agression sexuelle  », Soulaiman Raïssouni, le journaliste et directeur de la rédaction d’Akhbar Al Yaoum, était lundi, à nouveau, devant le juge d’instruction à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

À cette comparution qui a duré plusieurs heures, le journaliste a maintenu sa version des faits et précisé qu’il est victime d’accusations «  fausses et infondées  ».

La défense demande à la cour de ne pas tenir compte des preuves sans base légale tels que les enregistrements d’appels et sollicite une perquisition du domicile du plaignant, lieu de commission de l’acte d’agression selon ce dernier.

Aussi, ont-ils demandé «  une série d’enquêtes et d’expertises techniques pour battre en brèche les allégations de la présumée victime.

Au terme de l’audition, le juge a convoqué les deux parties à une nouvelle audience de confrontation en septembre prochain. L’accusé est donc retourné en prison.

En détention à la prison Oukacha, Soulaiman Raïssouni, interpellé vendredi 22 mai devant son domicile à Casablanca, est accusé d’agressions sexuelles par un jeune homme, originaire de la ville de Marrakech.

Sujets associés : Droits et Justice - Prison d’Oukacha - Violences et agressions

Aller plus loin

La date du procès du journaliste Souleimane Raissouni connue

Le procès du journaliste Souleimane Raissouni s’ouvre ce 9 février après plus de huit mois de détention provisoire et à 2 mois de la fin de l’instruction. Poursuivi au moment de...

Le procès de Souleiman Raissouni reporté au 2 mars

Après une première audience tenue mardi, la Chambre criminelle près la cour d’appel de Casablanca a reporté le procès du journaliste Souleiman Raissouni au 2 mars, pour laisser...

Accusée de maltraiter Soulaimane Raissouni, la DGAPR se défend

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) ne se reconnait pas dans les accusations de maltraitance à l’encontre de Soulaimane Raissouni...

Souleiman Raissouni maintenu en détention

Souleiman Raissouni, rédacteur en chef du quotidien Akhbar Al Yaoum, poursuivi pour « viol » d’un jeune homme et de sa « séquestration » restera en détention. Ainsi en a décidé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Maroc : le parquet exige une tenue correcte dans les tribunaux

Les magistrats marocains doivent soigner leur apparence, en portant une tenue officielle correcte. Un rappel à l’ordre a été fait dans ce sens par le président du ministère public, El Hassan Daki.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.