Les orques, nouveaux prédateurs des mers dans le détroit de Gibraltar

26 novembre 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les orques du détroit de Gibraltar ne cessent d’attaquer les bateaux au large des côtes marocaines, notamment près de Tanger. Dotés d’une grande intelligence, ces cétacés s’en prennent-ils aux humains par vengeance ?

Les orques, également connues sous le nom d’orques (Orcinus orca), ont endommagé plus de 250 bateaux dans la région depuis le début de la vague d’attaques en 2020, fait savoir DIVE Magazine. En tout, quatre bateaux ont été coulés au cours des deux dernières années. Récemment, ces cétacés ont attaqué et coulé un quatrième bateau en mer Méditerranée. Le voilier Grazie Mamma, propriété de la société polonaise Morskie Mile a été pris pour cible au large des côtes marocaines dans ce qui a été décrit comme une attaque « implacable » de 45 minutes dans l’après-midi de 31 octobre. La coque a été endommagée au point que le navire a commencé à prendre l’eau. Secouru par la marine marocaine, le bateau a coulé alors qu’il était remorqué vers le port de Tanger-Med.

À lire : Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Un groupe de 35 orques officiellement, connu sous le nom de sous-population du détroit de Gibraltar (également appelée population ibérique par les défenseurs de l’environnement espagnols) est derrière les attaques dans l’étroit canal qui relie la mer Méditerranée à l’océan Atlantique. Parmi ces cétacés, une matriarche connue sous le nom de White Gladis qui mènerait son clan dans un “combat” contre les humains. Il s’agirait d’une vengeance motivée par une sorte de traumatisme subi par Gladis. Certes il existe peu de preuves pour confirmer cette hypothèse, mais les orques pourraient avoir des raisons de se sentir menacées par les bateaux.

À lire : Non loin du Maroc, les mystérieuses attaques d’orques

Le détroit de Gibraltar est très fréquenté par le trafic maritime, des pétroliers industriels et des cargos traversant le golfe de Suez. De plus, des bateaux de pêche se rassemblent dans le détroit pour pêcher le thon rouge de l’Atlantique. Renaud de Stephanis, spécialiste des orques et président de Conservation, Information et Recherche sur les Cétacés (CIRCE), qui étudie les orques depuis 1996, n’épouse pas l’hypothèse selon laquelle les orques s’évertuent à détruire les bateaux. « Ils poussent, poussent, poussent – boum ! C’est un jeu », a-t-il déclaré à la BBC. Et de poursuivre : « C’est tout ce que c’est. Imaginez un enfant de 6, 7 ans, pesant trois tonnes. Voilà, rien de moins, rien de plus. S’ils voulaient détruire le bateau, ils le feraient en 10 minutes. »

Sujets associés : Tanger - Maritime

Aller plus loin

La marine royale sauve un voilier français en difficulté en mer

En difficulté à cause du mauvais temps, un voilier a été secouru jeudi au large de Larache par la marine royale marocaine. A bord, deux Français ramenés sains et saufs.

Des touristes britanniques survivent à une attaque de voilier par orques près de Tanger

Des touristes britanniques ont vécu une expérience terrifiante sur les côtes marocaines, à quelques kilomètres de Tanger. Leur voilier a été attaqué par une meute d’orques.

Non loin du Maroc, les mystérieuses attaques d’orques

Plusieurs marins ont été « attaqués » par des orques dans le détroit de Gibraltar ces dernières années. Des chercheurs tentent de découvrir les causes de ce comportement.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles marins.

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.