Recherche

Casablanca : les migrants priés de camper ailleurs

© Copyright : DR

12 juillet 2019 - 19h35 - Maroc

Les autorités de la préfecture de police ont décidé d’évacuer les Subsahariens du camp d’Ouled Ziane, à Casablanca, après l’incendie et les affrontements violents de ces derniers jours. Les migrants refusent de quitter les lieux et réclament leur droit au logement et à la libre circulation.

Les migrants subsahariens sont indésirables dans le camp de la gare routière d’Ouled Ziane. Pour éviter les rixes fréquentes, la police effectue au quotidien une opération d’évacuation avec le soutien d’une partie de la population. De sources policières, ces mesures visent à prévenir d’éventuelles émeutes, tout comme l’incendie gigantesque survenu il y a deux semaines.

Reclus dans les bâtiments vides, les écoles, les jardins et les cimetières, les migrants ont négocié leur installation provisoire dans les locaux des abattoirs du quartier La Villette, en attendant l’avis favorable des autorités de la ville.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact