Les pays de l’OCI rejettent en bloc l’accord du siècle

4 février 2020 - 05h40 - Ecrit par : A.S

Les ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) se sont opposés au plan de paix américain, au terme de leur réunion, lundi à Djeddah.

Aussitôt après la présentation de ce plan par les Américains, les pays arabes se sont opposés à sa mise en œuvre. Ce plan "manque des éléments de justice les plus simples et sape les fondements de paix, à commencer par les références juridiques et internationales convenues pour une solution pacifique", a indiqué le communiqué qui a sanctionné les travaux des ministres arabes des Affaires étrangères. Pour les chefs de diplomatie des pays arabes, ce plan rend légitime le colonialisme et constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales.

Si pour les ministres des Affaires étrangères, l’accord du siècle "ne répond pas aux aspirations minimales et aux droits légitimes du peuple palestinien, ils assurent qu’il intervient en contradiction avec le processus de paix". À ce titre, ils ont appelé tous les États membres à ne pas traiter le plan ou à coopérer avec l’administration américaine pour le mettre en œuvre de quelque manière que ce soit.

Dès lors, les ministres des AE de l’OCI ont tenu Israël, pour responsable de la détérioration de la situation sur le terrain en raison de son déni des accords, de son mépris de la légitimité internationale et de la poursuite de la politique de colonisation, d’annexion, de racisme et de nettoyage ethnique pratiquée contre le peuple palestinien dans le territoire palestinien occupé, y compris al-Qods-Est.

Par ailleurs, les ministres ont réaffirmé leur soutien aux côtés du peuple palestinien et de son seul et légitime représentant, l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), et le président Mahmoud Abbas, face à toute conspiration visant leurs droits légitimes inaliénables. Ils ont, pour finir, appelé les États membres à soutenir tous les efforts juridiques, politiques et diplomatiques palestiniens dans toutes les instances internationales.

Tags : Arabie saoudite - Palestine

Nous vous recommandons

Covid-19 au Maroc : les autorités tirent la sonnette d’alarme

Les Marocains sont appelés à continuer à faire preuve d’engagement et de persévérance en matière de respect des mesures préventives visant à lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19, afin d’éviter toute « rechute épidémiologique ». L’inquiétude...

Le Maroc va-t-il lever les restrictions sanitaires liées au Covid-19 ?

Le Maroc pourrait lever progressivement les mesures de restrictions sanitaires comme l’ont déjà fait certains pays notamment les États-Unis et la France. Dans ce sens, un plan est en cours de finalisation.

Suspension de vols : un spécialiste explique la décision marocaine

Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé, revient sur la décision des autorités marocaines de suspendre les liaisons aériennes avec la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas et le...

Guerre en Ukraine : le Maroc inquiet

Le Maroc suit avec inquiétude l’évolution de la situation entre la Russie et l’Ukraine, a indiqué, samedi, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à...

Discours du Trône du roi Mohammed VI (intégral)

Le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la nation, ce samedi 31 juillet 2021, à l’occasion de la Fête du Trône. En voici l’intégralité.

Vers le rétablissement des lignes maritimes entre le Maroc et l’Espagne ?

Karima Benyaich, ambassadrice du Maroc en Espagne, regagnera dans les tout prochains jours son poste à Madrid, où plusieurs dossiers dont le rétablissement des lignes maritimes entre le Maroc et l’Espagne...

Le Maroc reconnaît « l’espagnolité des îles Canaries »

Le consul du Maroc aux îles Canaries, Ahmed Moussa, a soutenu que l’exploration pétrolière près de l’archipel ne vise pas pour le moment l’exploitation des puits, assurant par ailleurs que le royaume a toujours reconnu « l’espagnolité » des îles Canaries et...

Maroc-Espagne : le nouveau ministre des affaires étrangères veut rétablir le dialogue

Fraichement nommé à l’issue du remaniement du gouvernement, José Manuel Albares, le nouveau chef de la diplomatie espagnole fait du rétablissement du dialogue entre Madrid et Rabat une de ses priorités.

Mostafa Terrab honoré par l’université de Montréal

Le patron de l’OCP, Mostafa Terrab, a été honoré par l’Université de Montréal qui lui a décerné, jeudi dernier, le titre de Docteur « Honoris Causa », pour son parcours.

Le sous-sol marocain est riche en gaz naturel

Plusieurs sociétés internationales spécialisées en prospection pétrolière et gazière confirment que le sous-sol marocain est riche en gaz naturel. En témoigne d’ailleurs la découverte de Sound Energy, la plus importante jamais réalisée au...