Juif natif de Casablanca, Pierre Assouline obtient la nationalité espagnole

13 avril 2021 - 21h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Natif de Casablanca, Pierre Assouline a obtenu son passeport espagnol après cinq années de lutte acharnée, redevenant ainsi Espagnol à part entière. Il demande au roi Philippe VI d’abroger définitivement l’édit de l’Alhambra de 1492.

Dans une lettre ouverte publiée dans El País, l’écrivain et journaliste français Pierre Assouline relate son histoire. Il aura fallu cinq années de démarches administratives pour que ce natif de Casablanca redevienne Espagnol. Le vote de la loi dite «  concession de la nationalité espagnole aux séfarades originaires d’Espagne  » en 2015 avait permis à ce Juif séfarade de se battre pour retrouver sa nationalité espagnole. Une action du parlement espagnol, Las Cortes pour réparer une injustice historique. Cette loi donne la possibilité aux descendants des Juifs expulsés d’Espagne de redevenir Espagnols.

La reconquête du territoire espagnol par les rois catholiques avait fait basculer la vie des Juifs d’Espagne. En mars 1492, l’«  édit de l’Alhambra  » somme les Juifs de quitter dans les quatre mois le territoire espagnol. C’est ainsi qu’entre 100 et 200 000 Juifs étaient partis de la péninsule. Certains s’étaient installés au Portugal et aux Pays-Bas, tandis que d’autres s’étaient réfugiés au Maroc ou dans l’empire Ottoman.

L’édit de l’Alhambra sera appliqué jusqu’au milieu du XIXᵉ siècle qui marquera l’instauration de la liberté religieuse en Espagne. Avec la loi de 2015, le pays s’est débarrassé d’un passé douloureux. Sur près de 150 000 séfarades du monde entier demandant à acquérir à nouveau la nationalité espagnole, seuls 15 300 ont pu l’obtenir. L’administration espagnole étudie actuellement 25 483 dossiers.

Pierre Assouline fait partie de ceux qui ont obtenu leur passeport espagnol, mais il veut encore plus. Le séfarade appelle le roi d’Espagne Philippe VI à abroger définitivement l’édit de l’Alhambra de 1492. « Seul un roi peut défaire ce qu’a fait un autre roi », a-t-il écrit dans sa lettre. « Ce geste aurait une portée simplement symbolique […] mais cela fait des siècles que nous l’attendons », ajoute l’écrivain.

Sujets associés : Espagne - Casablanca - Judaïsme marocain

Aller plus loin

Gaitha El Kharraz, après un long parcours, obtient la nationalité espagnole

Gaitha El Kharraz, une jeune athlète d’origine marocaine, vient d’obtenir la nationalité espagnole, après un long parcours du combattant au cours duquel elle n’a pas pu...

Plaidoyer pour la reconnaissance de la nationalité espagnole aux descendants des Morisques

Le Parti de la renaissance et de l’union européenne (PRUNE) a demandé au gouvernement et au Parlement européen de reconnaitre la nationalité espagnole aux descendants des Maures.

Omar el Hilali avec l’équipe d’Espagne ?

Après deux ans de procédures administratives, le Marocain Omar el Hilali va officiellement obtenir la nationalité espagnole le 9 juin. L’arrière latéral pourrait faire partie de...

La nationalité espagnole refusée à une Marocaine

Le tribunal administratif de l’Audience nationale espagnole a rejeté la demande de nationalité d’une Marocaine de Ceuta pour défaut d’intégration dans la société, de pratique et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond...

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...