Plaidoyer pour la reconnaissance de la nationalité espagnole aux descendants des Morisques

26 mars 2021 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le Parti de la renaissance et de l’union européenne (PRUNE) a demandé au gouvernement et au Parlement européen de reconnaitre la nationalité espagnole aux descendants des Maures.

Par la voix de son représentant, Driss Mohammed, la formation politique demande la modification des lois et des programmes d’études dans les établissements de formation. La proposition vise à permettre aux plus jeunes de connaître la « véritable histoire d’Andalousie, ainsi que les différentes cultures qui ont coexisté pacifiquement pendant de nombreuses années sur ce territoire », a-t-il indiqué.

En Espagne, l’acceptation des différences culturelles constitue un problème récurrent qui perturbe le vivre-ensemble. Et c’est cette équation qu’entend résoudre le PRUNE en initiant cette proposition de loi. « Nous échangeons avec les différents groupes politiques afin que cette initiative se concrétise », a ajouté le responsable politique.

Le secrétaire général du parti, Ismail Cuéllar, déplore quant à lui, la discrimination injustifiée opérée par les autorités en accordant la nationalité aux descendants des séfarades et en le refusant à ceux des Morisques, alors que les deux ont vécu sur le même territoire et ont été expulsés pour la même raison. Il assure par ailleurs que le PRUNE n’est ni un parti islamique ni un parti de musulmans. « Dans notre parti, il y a, en plus des musulmans, des chrétiens et des athées », clarifie-t-il.

Il est encore trop tôt pour évaluer l’influence du parti, estime en outre Ismail Cuéllar qui souligne que la vague de changement soufflera lorsque « nous aurons une nouvelle génération d’immigrants, plus éduquées et plus attentive à leurs dirigeants politiques, comme c’est le cas de l’Union des démocrates musulmans français ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Histoire

Aller plus loin

La nationalité espagnole refusée à une Marocaine

Le tribunal administratif de l’Audience nationale espagnole a rejeté la demande de nationalité d’une Marocaine de Ceuta pour défaut d’intégration dans la société, de pratique et...

Plus de 2000 Marocains se font passer pour des Sahraouis pour avoir la nationalité espagnole

La police nationale a démantelé à Grenade un réseau de faussaires qui aurait aidé plus de 2 000 Marocains à obtenir un permis de séjour ou la nationalité espagnole, en leur...

Juif natif de Casablanca, Pierre Assouline obtient la nationalité espagnole

Natif de Casablanca, Pierre Assouline a obtenu son passeport espagnol après cinq années de lutte acharnée, redevenant ainsi Espagnol à part entière. Il demande au roi Philippe...

148 Marocains obtiennent la nationalité espagnole à Ceuta

165 étrangers résidents à Ceuta sont devenus des citoyens espagnols en 2019. Parmi eux, figurent 148 marocains, selon les données diffusées par l’Institut national des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de reconstruction des sites historiques touchés par le séisme.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.