Europe : une victoire pour le Maroc dans le domaine agricole

5 avril 2021 - 22h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Le Parlement européen n’a pas donné suite à la requête du parti espagnol VOX, qui a demandé à la Commission de l’Union européenne (UE) de revoir les importations de produits agricoles marocains.

L’eurodéputée espagnole Mazaly Aguilar, membre de parti VOX, parti d’extrême droite a vu sa demande être rejetée par la Commission de l’Union européenne (UE). Telle est la décision prise par Janusz Wojciechowski, commissaire européen à l’agriculture. L’élue espagnole avait adressé une question écrite à la commission de l’UE suite à la plainte de partis des conservateurs et réformistes européens. S’il est vrai que le responsable européen est au courant de l’augmentation des importations de fruits et légumes en provenance du Maroc – de 1 million de tonnes en 2015 à 1,3 million de tonnes en 2019 – ces dernières années, il n’est pas tout de même près de revoir l’actuel schème. « Pour le moment, la Commission ne prévoit aucune modification du système existant », a déclaré Janusz Wojciechowski.

Mazaly Aguilar accuse les agriculteurs marocains d’avoir commis une fraude lors de l’exportation de leurs produits vers l’Union européenne. À l’en croire, les associations d’agriculteurs espagnols ont signalé des pratiques frauduleuses présumées au Maroc à l’Office européen de lutte antifraude (OLAF). Janusz Wojciechowski n’y croit pas et affiche son opposition à toute manœuvre visant à mettre à mal l’exportation de produits agricoles marocains. Il a fait savoir que l’allégation du parti VOX fait suite à celles du secteur agricole. Les agriculteurs espagnols ont maintes fois dénoncé des pratiques de fraude présumées au Maroc. « L’OLAF peut ouvrir une enquête s’il existe des preuves suffisantes de fraude ou de toute autre activité illégale portant atteinte aux intérêts financiers de l’UE », a suggéré le commissaire européen.

Ce n’est pas la première fois que le lobby agricole espagnol se ligue contre les agriculteurs marocains. En février, Gabriël Mato, membre du Parti populaire canarien (PP) les avait déjà attaqués en demandant à la Commission européenne d’ouvrir une enquête sur « le préjudice subi par les producteurs européens du fait du non-respect du paiement des droits de douane sur les produits agricoles importés du Maroc ».

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Importations - Agriculture

Aller plus loin

Espagne : 81 % des pastèques importées sont marocaines

Selon une étude menée par l’organisation COAG avant le lancement de la campagne agricole en Espagne, 81 % des pastèques importées sont marocaines. Pour l’organisation, la...

L’Espagne s’attaque à nouveau à la tomate marocaine

La Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes (FEPEX) a une fois de plus attaqué la tomate marocaine.

Le Maroc est le plus gros fournisseur de l’Espagne en tomate

L’Espagne a importé 78,05 millions de kilos de tomates marocaines en 2020, soit 14,26 % de plus que l’année précédente et 307 % de plus au cours de ces dix dernières années,...

Le lobby agricole espagnol attaque les exportations agricoles marocaines vers l’UE

Vox attaque une fois de plus les exportations agricoles marocaines vers le marché européen. Le parti espagnol d’extrême droite appelle à protéger les agriculteurs, les éleveurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Crise céréalière : les producteurs français pour combler les besoins du Maroc

La production céréalière est en forte baisse en raison de la sécheresse. Une opportunité vite saisie par les producteurs français qui disent être prêts à combler le déficit sur le marché marocain.

Pénurie de lait : les éleveurs marocains lancent un cri de détresse

Touchés de plein fouet par la sécheresse->95421 et surtout l’augmentation du coût de l’élevage, les éleveurs réclament une aide urgente à l’État, en vue de faire face à la pénurie de lait que connait le royaume.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM).

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.