Le lobby agricole espagnol attaque les exportations agricoles marocaines vers l’UE

9 janvier 2022 - 23h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Vox attaque une fois de plus les exportations agricoles marocaines vers le marché européen. Le parti espagnol d’extrême droite appelle à protéger les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs espagnols.

Dans un communiqué cité par le média espagnol Ceuta Al Dia, Vox a porté un regard critique sur les accords du Maroc avec l’UE. Selon le parti, le « libre-échange et la coopération de l’organisme européen privilégient l’octroi de fonds aux pays tiers pour développer leur agriculture ». Vox critique l’UE pour avoir « autorisé l’entrée de produits non conformes aux réglementations [espagnoles ou européennes]… dépassant parfois les quotas établis dans les traités eux-mêmes ».

À lire : Europe : une victoire pour le Maroc dans le domaine agricole

La formation politique dénonce par ailleurs la multiplication par l’UE des importations en provenance de pays tiers de produits agricoles vers l’Espagne. « L’importation de pastèque a été multipliée par 9 au cours des cinq dernières années, de 80 % en provenance du Maroc et les importations de tomates en provenance du pays africain ont augmenté de 148 % en une décennie », fait savoir la même source.

À lire : Les fruits et légumes marocains de nouveau dans le viseur du lobby agricole espagnol

« Les accords de libre-échange et de coopération ou d’association signés par l’Union européenne ont favorisé l’arrivée de fonds européens vers des pays tiers pour développer leur agriculture, tout en permettant l’entrée de produits non conformes à la réglementation qui oblige la nôtre, dépassant parfois les quotas établis dans les traités eux-mêmes », dénonce encore Vox, insistant sur le fait que « les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs espagnols ne sont pas protégés ».

Sujets associés : Union européenne - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Europe : une victoire pour le Maroc dans le domaine agricole

Le Parlement européen n’a pas donné suite à la requête du parti espagnol VOX, qui a demandé à la Commission de l’Union européenne (UE) de revoir les importations de produits...

La Colombie va exporter des roses vers le Maroc

Les producteurs colombiens sont désormais autorisés à exporter les roses et hortensias vers le Maroc, selon l’Institut colombien de l’Agriculture (ICA). Ces deux fleurs sont...

Les fruits et légumes marocains de nouveau dans le viseur du lobby agricole espagnol

Le lobby agricole espagnol s’active pour l’interdiction des exportations marocaines en Europe. Il soutient que l’entrée massive de ces exportations est à l’origine de la baisse...

Les Espagnols en croisade contre la tomate marocaine

Les producteurs et exportateurs espagnols réunis au sein de la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Importations de céréales : la facture s’alourdit pour le Maroc

À l’instar de plusieurs pays de par le monde, le Maroc souffre également de l’augmentation des prix des denrées alimentaires causée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. À fin mai dernier, le pays a dépensé 15,8 MMDH pour son approvisionnement en...

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

À fin août dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression de 67,7% par rapport à un an auparavant.

Maroc : les recettes des exportations de phosphate en forte hausse

À fin mai, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont presque doublé, atteignant 47,62 milliards de dirhams (MMDH) contre 13,43 MMDH à la même période de l’année précédente.