La place de Jemâa El Fna revit

23 juillet 2021 - 08h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Après quelques mois passés dans le plus grand calme, la place mythique de Jemâa El Fna, retrouve ses vieilles habitudes et commence à nouveau à attirer du monde. Les animations ont repris pour la plus grande joie des touristes et ces nombreux métiers qui gravitent autour du secteur du tourisme.

Même si les mesures préventives ont été renforcées à cause de la flambée des cas de contamination, la vie économique, culturelle et touristique a repris « petit à petit » sur la place Jemâa El Fna. Les autorités tiennent à favoriser une relance progressive de l’économie lourdement impactée par les répercussions de la crise sanitaire.

À lire : Marrakech : Jemaâ el Fna se meurt

Mais les autorités insistent sur la vigilance et le respect scrupuleux des mesures barrières de lutte contre le Covid-19, surtout au moment où le Maroc fait face à une troisième vague de contamination. Et cette place est connue pour sa grande affluence. Cœur battant de Marrakech, elle est devenue une destination obligatoire pour les touristes étrangers et nationaux en visite dans la cité ocre et qui peuvent admirer les vraies traditions populaires avec les conteurs, les groupes musicaux, les jeux d’acrobatie et autres).

La Place de Jemâa El Fna fait partie depuis 2008, du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Ainsi, ce retour progressif à la normale est de nature à booster la nouvelle dynamique touristique dans la cité ocre, surtout avec le projet de revalorisation de l’ancienne médina, la création de circuits touristiques et spirituels, ainsi que la réalisation au sein de la place, d’un Musée national dédié au patrimoine.

À lire : Vidéo : les "danseurs" du ventre de Jamaa El Fna

Dans une déclaration à la MAP, Abdelhak Belkhadir, président de l’Association des commerçants du nouveau Souk, et membre du tissu associatif au sein de Jemâa El Fna, est heureux de la reprise des activités au sein de ce site emblématique, suite aux mesures visant à promouvoir le tourisme interne et à faciliter le retour des MRE. Il remercie le roi pour ses initiatives qui ont pour but de redynamiser les activités économiques chez les opérateurs commerciaux, les prestataires de services et les artisans.

Pour sa part, Mohamed Ait Abdellah, l’un des nombreux restaurateurs de la place, a indiqué que le retour à un peu de vie au niveau de la Place de Jemâa El Fna est une bonne nouvelle. Il faisait partie de ceux qui perdaient espoir en la reprise des activités. Il espère voir les choses s’améliorer davantage pour tous ces artisans, ces petits métiers qui participent de tout leur poids à l’animation de la place.

À lire : Arnakech : un repas à 5.000 dirhams à Jamaa el fna

Les touristes se réjouissent de cette reprise progressive mais espèrent voir les animateurs de la « Halqa » revenir dans les plus brefs délais, compte tenu de leur empreinte visible au sein de la Place, en termes de promotion de sa vocation patrimoniale et culturelle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Tourisme - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Jamaa El Fna, un lieu touristique abandonné

Acrobates, danseurs et commerçants de la place Jemaa El Fna à Marrakech sont au chômage, depuis la mise en place de l’état d’urgence sanitaire au mois de mars dernier. À défaut...

Vidéo : les "danseurs" du ventre de Jamaa El Fna

Mesdames, vous avez du souci à vous faire. Nous avons trouvé des hommes qui maitrisent la danse "orientale" mieux que vous. La preuve sur la place Jamaa El Fna !

Jemaa El Fna se mobilise contre le Covid-19

Le retour de l’animation à Jemâa El Fna a poussé des associations de la société civile à organiser, dimanche soir, une large campagne de sensibilisation des citoyens sur la...

Arnakech : un repas à 5.000 dirhams à Jamaa el fna

Écoeurés par le montant exorbitant d’une facture qui sentait l’arnaque, des touristes n’ont pas hésité à crier au scandale et à prendre en vidéo un restaurant sur la place jamaa...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Tourisme au Maroc : difficile d’atteindre le niveau de visiteurs pré-Covid

Des professionnels du tourisme marocain estiment que la reprise du secteur ne pourra atteindre le niveau d’avant la pandémie en termes de nombre de visiteurs. L’année pourrait toutefois s’achever sur de bons chiffres, avec un niveau de recettes de 78...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le tourisme marocain bat des records

L’année 2023 a vu repartir à la hausse la fréquentation touristique au Maroc. Une embellie pour le tourisme marocain après les trois années noires qu’elle a connues à cause de la pandémie de Covid-19.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.